RTBFPasser au contenu

Techno

Philips souhaite contrer le piratage dans les salles de cinéma à l'aide d'ampoules

Philips souhaite contrer le piratage dans les salles de cinéma à l'aide d'ampoules
28 août 2017 à 17:301 min
Par Anthony Mirelli

Lancé en 2004, le système Ambilight permettait aux téléviseurs équipés de projeter de la lumière autour du cadre, prolongeant ainsi l’image de manière diffuse.

En équipant les salles de cinéma avec ce système, Philips prétend pouvoir bloquer les enregistrements illégaux, tout en rendant la séance plus immersive pour les spectateurs.

Philips souhaite contrer le piratage dans les salles de cinéma à l’aide d’ampoules
Philips souhaite contrer le piratage dans les salles de cinéma à l’aide d’ampoules © Tous droits réservés

Concrètement, les lampes, installées sur les côtés de la salle, seraient une source de lumière supplémentaire. Celles-ci auraient une fréquence spécifique qui viendrait gâcher l’enregistrement. La caméra n’étant plus synchronisée avec l’écran, l’image ne serait alors plus lisible.

Un peu comme quand votre smartphone filme une source lumineuse et celle-ci semble trembler. Comme l’explique la vidéo ci-dessous, notre fréquence de courant est de 50 Hz, mais chez les Américains, elle est de 60 Hz. Filmer avec son iPhone, basé sur le système US, fait donc vaciller la lumière.

Philips souhaite donc utiliser cette technique en la poussant à l’extrême. La vraie question étant de savoir si les salles de cinéma suivront, après avoir du s’adapter récemment à la 3D, la 4D, la projection Laser ULTRA, le son Dolby Atmos, la technologie d’image et de son Barco, et j'en passe.

Why Does Nighttime Smartphone Footage Look All Flickery in Europe?

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous