Jupiler Pro League

Philippe Montanier, un vent d'optimisme pour souffler les tourments du Standard

Philippe Montanier, un vent d'optimisme pour souffler les tourments du Standard
05 août 2020 à 11:21Temps de lecture2 min
Par RTBF

Le Standard vient de vivre une année et surtout une fin de saison compliquée. Pas seulement en raison de l’épidémie de Coronavirus qui a affecté tous les clubs, mais aussi pour des rebondissements en interne. Entre soucis financiers et pas de côté de Michel Preud’homme en tant qu’entraîneur, le club a besoin de se recentrer, de repartir de l’avant.

Après cette période tourmentée, il semble qu’un vent d’optimisme souffle sur Sclessin… C’est un vent soutenu et chaud, qui vient de France et qui a pour nom Philippe Montanier. Le nouvel entraîneur du Standard fait l’unanimité tant auprès des joueurs que de la direction. Il pourrait constituer le meilleur transfert des Liégeois, peut-être d’ailleurs le seul. Jusqu’à présent, le Standard n’a acquis aucun renfort, il a décidé de donner leur chance à certains jeunes de leur académie. Ce qui est toujours un pari. A l’inverse, aucun élément important n’a quitté Sclessin ce qui ne veut pas dire que des garçons comme Vojvoda, Cimirot ou Lestienne ne partiront pas en cas d’offre intéressante d’ici début octobre. 30 joueurs ont participé à la préparation et aux matches amicaux qui ont globalement donné satisfaction.

Philippe Montanier a déclaré ne pas avoir encore d’équipe type en tête. On observera donc de près la formation alignée par le coach français samedi contre le Cercle de Bruges.

Du côté de nos consultants, on oscille entre optimisme et prudence concernant la future saison du Standard.

Philippe Albert pense que la tâche sera ardue : " Il y a un nouvel entrain avec des nouvelles idées. Mais cela reste compliqué de succéder à Michel Preud’homme. On parle de vendre des joueurs comme Amallah ou Bastien. Sans ces joueurs, ce sera compliqué. Avenatti plante des buts pour l’instant, Oulare est en back up. Bodart est sécurisant derrière mais il faudra suivre le rythme de la Gantoise et de Bruges. Ça va être compliqué."

Du côté de Thomas Chatelle, on attend de voir aussi, mais pour lui il y a des raisons d’y croire : "Au Standard, il y a l’aspect émotion qui joue son rôle. Il faut trouver le bon équilibre. Montanier semble posé et intelligent. Il faudra voir aussi le rôle que va tenir Michel Preud’homme. Sur le court terme, Montanier a les ingrédients dans son équipe pour faire quelque chose de bien."

Articles recommandés pour vous