Jupiler Pro League

Philippe Montanier, sans doute le meilleur rapport qualité/prix pour le Standard

Philippe Montanier est le nouvel entraîneur du Standard

© FRED TANNEAU - AFP

10 juin 2020 à 11:17 - mise à jour 10 juin 2020 à 11:17Temps de lecture2 min
Par Thierry Luthers

C’est donc la fin d’un long suspense. Comme on pouvait s’y attendre, le lauréat est un coach français mais pas grand monde n’avait vu venir le nom de Philippe Montanier. D’autant que son entourage avait démenti tout contact. Le club de Sclessin a sans doute travaillé en direct avec l’intéressé, sans intermédiaire. Et c’est pour des raisons contractuelles que le Standard a dû attendre le 10 juin avant de pouvoir révéler le nom de Montanier alors qu’il avait été remercié par Lens le… 25 février dernier.

Ce qui a obligé le Standard à reprogrammer tardivement la vidéo où Preud’homme annonçait son retrait comme coach. Même si la décision de l’entraîneur liégeois datait de quelques semaines. Cela a donc laissé le temps aux dirigeants du Standard de sonder le marché des coaches disponibles à leur aise. Et de trouver l’entraîneur avec le meilleur rapport qualité/prix, même si les moyens financiers du club ne sont pas énormes, actuellement, on le sait. D’autant qu’il faudra continuer à payer Preud’homme dans ses autres fonctions. Le club a discuté avec six candidats, dont le Danois Brian Priske. Il a aussi rencontré Felice Mazzu. Et il a reçu pas mal d’offres par ailleurs, on s’en doute. Mais Philippe Montanier s’est imposé par son profil. Et il a rapidement fait l’unanimité au sein du groupe de décideurs liégeois la semaine dernière.

Il a révélé Griezmann et Dembele

Ce natif de Vernon, en Normandie, en 1964 a connu son heure de gloire en pays Basque, terminant quatrième de la Liga et entraîneur de l’année avec la Real Sociedad en 2013, derrière le prestigieux trio des trois Grands. La Real Sociedad où il a révélé un talent nommé Antoine Griezmann. Auparavant, il avait connu une formidable ascension avec Boulogne. Depuis, il faut le reconnaître, le CV est un peu moins brillant. Notamment lors de ses passages à Rennes malgré une finale de Coupe de France en 2014. Mais il y révèlera un autre futur grand talent en la personne de Ousmane Dembele, lui aussi né à Vernon et lui aussi futur sociétaire du Barça comme Antoine Griezmann. Confirmation donc ses talents de post-formateur. Il officie en suite en " Championship " du côté de Nottingham Forest et à Lens où il a été remercié alors que l’équipe était en troisième position de la Ligue 2 française. Les " Sang et Or "  restaient sur une série de  5 points sur 15 et les dirigeants nordistes avaient alors agi avec une certaine précipitation lorsque leur club s’est retrouvé à 7 unités de Lorient….

Guillaume Gillet qui l’a connu comme entraîneur à Bollaert le définit comme " professionnel, passionné et simple ". Voici désormais le Normand confronté à une tâche difficile. Car on va voir maintenant les contours du mercato liégeois où la tendance est plutôt à vendre quelques perles du noyau pour remplir les caisses du club et à faire confiance aux jeunes. Avec, en prime, une prochaine saison où seuls les quatre premiers disputeront les play-offs 1

Après avoir rencontré le staff (le nouveau coach viendra avec un adjoint) et les joueurs, Montanier sera présenté à la presse dans les jours qui viennent. Et un ancien gardien de but  succédera à un ancien gardien de but comme T1 de Sclessin.

Loading...

Articles recommandés pour vous