Tour de France

Philippe Gilbert sur la chute de son leader, Caleb Ewan : "C’était un peu la panique…"

Philippe Gilbert sur la chute de son leader, Caleb Ewan : "C'était un peu la panique..."

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

15 juil. 2022 à 16:13Temps de lecture1 min
Par Antoine Hick

Parmi les favoris de cette 13e étape en direction de Saint-Etienne, Caleb Ewan a perdu toutes ses ambitions de victoire en chutant à 70 kilomètres de l’arrivée. Tombé en tête de peloton et touché à la jambe gauche, l’Australien est resté au sol pendant de longues et inquiétantes secondes, avant de finalement pouvoir repartir. Loin, trop loin cependant pour briguer une victoire d’étape.

En train d’imprimer le tempo avec la formation Lotto-Soudal et donc forcément aux premières loges au moment de la chute, Philippe Gilbert est revenu sur la scène, au micro de Jérôme Helguers : "Tout a été très vite. On roulait en tête. J’étais en 4e position et y a l’un des coureurs devant moi qui a freiné un grand coup. J’ai touché la roue d’Edward Planckaert devant moi et j’ai lutté pour ne pas tomber. J’ai tellement forcé que j’en ai tordu mon guidon. J’ai été tout droit et j’ai fini dans le public. Je n’ai pas trop mal, heureusement. Mais quand je suis revenu sur la route, j’ai vu que Caleb et d’autres étaient à terre. C’est un peu le scénario catastrophe, un peu la panique, on s’est retrouvé tous à l’arrière, il fallait changer mon vélo et celui de Caleb Ewan. Et le temps qu’on se réorganise, on n’est plus parvenu à rentrer par la suite…" expliquait le coureur belge.

Et comme le malheur des uns fait souvent le bonheur des autres, Mads Pedersen en a profité pour propulser l’échappée jusqu’au bout et s’imposer, assez facilement, au nez et à la barbe de ses compagnons d’infortune.

Poursuivi par la poisse, Caleb Ewan chute sur la 13e étape

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Philippe Gilbert sur la chute de son leader, Caleb Ewan : "C’était un peu la panique…"
Philippe Gilbert sur la chute de son leader, Caleb Ewan : "C’était un peu la panique…" RTBF

Articles recommandés pour vous