Belgique

Philippe Close sur les débordements à Bruxelles : "Des crapules venues expressément pour créer des incidents"

Philippe Close sur les incidents au Boulevard Lemonnier

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

27 nov. 2022 à 19:08Temps de lecture1 min
Par V. de Thier sur base d'une interview de L. Van de Berg

Des débordements ont eu lieu ce dimanche sur le Boulevard Lemonnier dans le centre de Bruxelles en marge du match Belgique - Maroc à la Coupe du monde au Qatar.

Quelque 150 jeunes ont mis le feu à des poubelles, cassé du matériel urbain et endommagé des véhicules. Ils ont affronté les forces de l’ordre qui ont eu recours aux autopompes et aux gaz lacrymogènes pour tenter de les disperser. C’est le premier but du Maroc annulé qui a échauffé les esprits.

Le bourgmestre de Bruxelles, Philippe Close (PS) a réagi à ces débordements à notre micro en début de soirée. "Le calme revient, la police est intervenue très durement", explique-t-il. "Nous avions prévu que des incidents pourraient se produire. Notre stratégie était de les circonscrire dans une seule artère sur 200-300 mètres. Cela a fonctionné, ils n'ont pas pu aller dans les quartiers commerçants et sur le marché de Noël. C'était vraiment notre objectif."

Le maïeur condamne par contre avec "la plus grande fermeté" ces troubles. "Ce sont des voyous, des crapules qui viennent expressément pour créer des incidents, peu importe le score du match. Il faut la plus grande fermeté face à cela", estime-t-il.

Au total, une dizaine d'arrestations administratives et une arrestation judiciaire ont été effectuées sur le territoire des zones de police de Bruxelles. Sur base de l'analyse des images, des efforts supplémentaires seront déployés pour identifier les émeutiers.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous