RTBFPasser au contenu

Economie

Phase à chaud à Liège: 795 emplois à la trappe chez Arcelor

Manifestation de travailleurs d'Arcelor en 2011
31 juil. 2012 à 15:521 min
Par Julie Calleeuw

C'est une sorte de confirmation que la direction d'ArcelorMittal a faite ce mardi aux syndicats. Après 10 mois de discussion, le couperet définitif est tombé. C'était écrit, c'est arrivé. Pour la direction, la phase liquide n’est pas compétitive au niveau européen, en raison d'une surcapacité.

Et comme pour justifier sa décision, le conseil d'administration rappelle ce mardi encore que la division plat carbone - dont Liège fait partie - a encore annoncé la semaine dernière une perte opérationnelle de 340 millions d’euros pour le premier semestre de l'année 2012.

En outre, la demande en acier en Europe devrait encore diminuer de 3 à 5% cette année. Dans ce contexte, la direction a ressorti sa calculette et pour le personnel, l'addition est plus salée que prévu. L'estimation d’emplois touchés par la fermeture passe de quelque 600 emplois à 795.

La direction dit regretter cet "ajustement" mais elle souhaite à présent démarrer le processus de concertation sociale et définir les mesures d'accompagnement du personnel touché par cette fermeture.

Les partenaires sociaux sont donc invités à une séance d'information à la fin du mois d'août pour entamer les négociations sociales.

Jacques Crémers

Sur le même sujet

18 sept. 2012 à 15:33
8 min
14 août 2012 à 05:38
1 min