RTBFPasser au contenu

Week-end Première

Peut-on soigner le diabète avec du pain ?

Peut-on soigner le diabète avec du pain ?

Peut-on soigner des maladies chroniques rien qu’en mangeant du pain ? C’est en tout cas le pari d’une équipe de chercheurs qui a développé un pain capable d’agir directement sur le microbiote et de lutter ainsi contre certaines pathologies. Explications avec le docteur en sciences physiques Pasquale Nardone.

Pasquale Nardone nous éclaire aujourd’hui sur un article publié en mars dans la revue médicale Gut Microbes, qui s’intéresse particulièrement aux intestins. C’est Julie-Anne Nazare, du centre de recherche en nutrition humaine, au centre hospitalier de Lyon Sud, qui en est la correspondante.

L’article rappelle d’abord que l’ensemble des maladies cardiométaboliques, dont fait partie le diabète, est la première cause de mortalité et a fait 17 millions de morts en 2019. La majorité de ces maladies sont provoquées par des dysfonctionnements corporels liés à un surpoids. On parle de problèmes dyslipidiques, à savoir quand il y a trop peu ou trop de lipides dans le sang, comme le cholestérol, les triglycérides, les acides gras…

Un pain amélioré

On connaît le rôle important des fibres végétales dans l’alimentation. On sait qu’en modifiant en ce sens l’alimentation chez les cochons, on va améliorer leur santé coronarienne.

Une étude a donc été entamée en 2017, portant sur 39 participants en surpoids, avec un Indice de Masse Corporelle de 28 ou 29.

On leur a proposé une alimentation centrée sur le pain : ils devaient consommer 150 grammes de pain par jour, contenant 7 fibres différentes, à raison de 16 grammes de fibres pour 100 grammes de pain. C’est la société Bridor qui a été chargée de fabriquer ce pain spécifique.

Mangeons des fibres !

Résultat : on a pu observer chez ces personnes une nette amélioration de la flore intestinale, appelée aussi microbiote.

Dans nos intestins, le microbiote est constitué d’une quantité de bactéries équivalente au nombre de cellules humaines. Ces bactéries digèrent ce que l’estomac ne digère pas, en particulier les fibres, c’est-à-dire les parois cellulaires qui entourent le son de blé, les flocons d’avoine, etc…

L’idée, avec ce pain enrichi en fibres, est d’améliorer le microbiote, chez les personnes qui sont en surpoids ou ont un microbiote déréglé. Il faut en effet un ensemble de bactéries bien varié pour produire les protéines nécessaires à la digestion des fibres végétales. Mais aussi pour produire le sentiment de satiété, parce qu’un microbiote déréglé peut induire un comportement de suralimentation ou, au contraire, d’anorexie.

La santé comportementale et physiologique de ces personnes s’est effectivement améliorée par la consommation accrue de fibres, bien sélectionnées et bien dosées. On a pu, en particulier, en observer les effets sur le diabète, sur le comportement vis-à-vis de la résistance à l’insuline.

C’est un grand message lancé à tous, conclut Pasquale Nardone : veillez à la composition des pains que vous consommez et vous améliorerez votre santé !

 

Bientôt du pain pour soigner le diabète ?

Pasquale ramène sa science

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

23 mai 2022 à 11:16
2 min
09 mai 2022 à 12:38
2 min

Articles recommandés pour vous