Tipik - Pop Culture

Petite Sirène noire : des fillettes heureuses démontrent l'importance cruciale de la représentation

Loading...

Une fillette qui s’extasie devant les premières images du film "La Petite Sirène" de Disney et qui, en découvrant Ariel, s’exclame dans un éclat de joie : "Elle est noire !" suivi de "Elle est si belle !". Voilà ce qu’a filmé et posté sur TikTok une maman suite à la parution du teaser du remake en live action de ce dessin animé culte. Des vidéos comme celle-là, il y en a des dizaines sur les réseaux sociaux. Une touchante déferlante de regards pétillants, de sourires débordants et de réactions enthousiastes face à cette héroïne Disney à la peau foncée. Une héroïne à laquelle ces petites filles noires peuvent s’identifier. Car oui, les vidéos dont il est question mettent en scène des enfants noirs face à cette nouvelle Ariel.

Si la chanteuse et comédienne Halle Bailey qui interprète Ariel a été choisie avant tout, comme le rappelle le réalisateur, pour son immense talent, il est certain qu’une actrice métisse incarnant une princesse Disney offre à tant d’enfants une représentation dont ils ont trop souvent manqué. L’existence de modèles pour tous, quels que soient sa couleur de peau, son origine sociale ou culturelle, son genre ou son orientation sexuelle est fondamentale. C’est une nécessité pour se construire et participer à la société.

Si Halle Bailey a fait face à une vague de rejet et de racisme à l’annonce de sa participation au film et à la sortie du teaser, les réactions des petites filles noires se réjouissant de cette sirène à leur image lui ont réchauffé le cœur. Elle a d’ailleurs posté une compilation de vidéos sur son compte Twitter accompagnée d’un commentaire ému : "Je suis vraiment touchée. Cela signifie tout pour moi."

"La Petite Sirène" est attendu en mai. Espérons que d’ici-là de plus en plus de productions de masse (séries, films, dessins animés, livres, BD, émissions télévisées) offriront des représentations aussi riches et variées que le sont nos sociétés.

Loading...

Sur le même sujet

Jenna Ortega veut une meilleure représentation des adolescentes, trop souvent imaginées par des hommes blancs plus âgés

Tipik - Pop Culture

Caleb McLaughlin (Stranger Things) à Bruxelles : "Certaines personnes ne veulent pas me suivre ou me soutenir parce que je suis noir"

Tipik - Pop Culture

Articles recommandés pour vous