Ecologie

PETA met un million de dollars en jeu pour la création de la première laine végane

PETA met un million de dollars en jeu pour la création de la première laine végane.

© Santiago Urquijo

22 nov. 2022 à 11:27Temps de lecture2 min
Par RTBF avec ETX

People for the Ethical Treatment of Animals (PETA), l'association de défense des droits des animaux, entend encourager la création de la toute première laine végane avec le "Vegan Wool Challenge", un concours d'envergure dont le lauréat empochera la modique somme d'un million de dollars. De quoi motiver les créateurs de mode à se réinventer.

Un concours récompensera l'innovation la plus performante

Luttant contre les matériaux dérivés des animaux depuis de nombreuses années, la PETA est parvenue au fil du temps à mettre en péril l'usage de la fourrure et des peaux exotiques dans la monde, faisant reculer une foule de marques sur le sujet.

L'association de défense des droits des animaux va encore plus loin aujourd'hui en lançant un concours destiné à mettre au point "un matériau en laine végane avec un rendu visuel, une texture, et un fonctionnement similaires ou supérieurs à ceux de la laine de mouton". Le tout est destiné à être commercialisé par "une grande marque de vêtements".

Une laine sans maltraitance animale et sans dégradation environnementale

Une laine sans maltraitance animale et sans dégradation environnementale.
Une laine sans maltraitance animale et sans dégradation environnementale. © Morten Falch Sortland

A travers son "Vegan Wool Challenge", la PETA entend "contribuer à atténuer la souffrance [animale] et à lutter contre la catastrophe climatique".

Selon elle, "l'industrie lainière produit des quantités massives de méthane, érode les sols et contamine les cours d'eau".

Cette initiative fait suite à la diffusion par l'association de plusieurs enquêtes réalisées dans une centaine d'exploitations lainières en Europe, en Amérique du Nord, en Amérique du Sud et en Australie témoignant de maltraitances à l'encontre d'agneaux et de moutons, et qui repose sur la capacité des designers à développer des textiles toujours plus innovants.

"Des pommes et du chanvre au thé kombucha et aux cactus, il semble n'y avoir aucune limite à ce que les designers peuvent utiliser pour créer de merveilleux vêtements et accessoires sans animaux. PETA est ravi d'offrir aux esprits novateurs un grand coup de pouce qui protégera les moutons, fera avancer la mode et aidera à mettre fin à la pollution de l'environnement causée par l'agriculture animale", souligne Tracy Reiman, vice-présidente exécutive de l'association, dans un communiqué.

Le coup de pouce en question sera d'un montant d'un million de dollars et profitera à celui ou celle qui fera parler son imagination et sa créativité pour mettre au point la première laine végane au monde.

Laine recyclée : pas la panacée !

Bien que la laine de mouton, naturelle et biodégradable, présente une foule d'avantages, ne serait-ce que par sa solidité qui en fait une matière durable dans la temps, elle compte aussi parmi celles qui polluent le plus du fait de l'impact de l'élevage, et de la production de méthane induite, comme l'ont révélé plusieurs études.

Dans son dernier rapport, l'organisation Textile Exchange indiquait que la production mondiale de fibres de laine n'avait que peu évolué avec pas moins d'un million de tonnes en 2021. Mais que la "transition vers des programmes de laine avec des critères de bien-être animal et d'utilisation responsable des terres offr[ait] la possibilité de créer des impacts positifs", précisant que la laine recyclée représentait désormais 6% du marché global de la laine.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous