Actualités locales

Peste porcine africaine : la Région va conserver la moitié des clôtures installées

01 juin 2022 à 14:18Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Lavinia Rotili

La Wallonie ne va conserver que la moitié des 280 kilomètres de clôtures installées pour lutter contre l’épidémie de peste porcine africaine qui a touché les sangliers, a indiqué la ministre régionale de l’Environnement, Céline Tellier, mercredi, en séance plénière du Parlement wallon.

"Nous devons rester vigilants car la peste porcine africaine n’a pas dit son dernier mot. C’est pourquoi nous avons décidé de maintenir une ossature de base comprenant la moitié des 280 kilomètres de clôtures installées initialement afin de pouvoir intervenir rapidement en cas de besoin. Le solde pourra être revendu, notamment pour un usage agricole", a répondu la ministre au député libéral Yves Evrard qui l’interrogeait sur le sujet.

"La Région a également acquis un réseau de clôture électrifiée qui a l’avantage de pouvoir être déployé dans la journée afin de contenir une épidémie très localement", a ajouté la ministre.

"Le comité de suivi continue de se réunir. Il se retrouvera d’ailleurs demain/jeudi afin de faire le point sur la situation", a-t-elle enfin indiqué alors qu’un foyer de peste porcine africaine a récemment été détecté dans un élevage en Allemagne, à six kilomètres de la frontière française.

Sur le même sujet

Peste porcine : l'exportation de viande de porc belge est à nouveau possible vers 21 pays grâce à l'Afsca

Economie

La peste porcine africaine détectée en Allemagne, non loin de la frontière française

Monde

Articles recommandés pour vous