Peste porcine africaine: la filière viande se constitue partie civile

Peste porcine africaine: la filière viande se constitue partie civile

© Ralf Hirschberger - BELGAIMAGE

11 oct. 2018 à 13:17 - mise à jour 11 oct. 2018 à 13:17Temps de lecture1 min
Par Belga

Les trois membres de l'Agrofront (Boerenbond, Algemeen Boerensyndicaat et Fédération wallonne de l'Agriculture) ainsi que la BFA (Belgian Feed Association) et la FEBEV (Fédération belge de la Viande) se constituent partie civile dans le dossier de la peste porcine africaine, ont-ils annoncé jeudi par voie de communiqué.

La maladie n'a pas encore fait son apparition dans les élevages porcins et il n'y a aucun risque pour la santé publique, mais la présence de la peste porcine africaine en Belgique a "des conséquences économiques considérables pour la filière porcine", soulignent les parties prenantes.

"Cette participation à l'action en justice n'est pas uniquement symbolique. En se constituant partie civile ensemble, les organisations ont accès au dossier judiciaire concernant la peste porcine africaine et sont tenues informées du déroulement de l'enquête judiciaire."

Archive : JT 08/10/2018

Peste porcine : 20 nouveaux cadavres de sangliers

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Recevez une fois par jour l'essentiel de l'info

Chaque matin vers 10h (du lundi au vendredi), recevez un condensé des principaux titres de la rédaction web de la RTBF. Et en cas d’événement majeur, soyez les premiers informés par nos newsletters flash.

Articles recommandés pour vous