RTBFPasser au contenu

Regions

Perwez : un audit révèle un trou de 2,7 millions d’euros dans les finances communales

Les résultats d’un audit accablent l’ancien directeur financier de Perwez soupçonné de mauvaise gestion et de détournement.
17 janv. 2022 à 14:472 min
Par Gregory Fobe

Il y a tout juste un an, suite à des soupçons de mauvaise gestion et de détournement, la commune de Perwez avait porté plainte contre X et contre son ancien directeur financier en particulier, qui avait dans la foulée été licencié pour faute grave.

Parallèlement à la procédure judiciaire, un audit est alors réalisé par le cabinet BDO en collaboration avec le service financier de la commune. Les conclusions de ce dernier viennent d’être révélées et elles sont accablantes. Il s’avère que les comptes ont été gonflés artificiellement de plus de 2,7 millions d’euros. Ce manque à gagner impactera fortement les comptes de 2018  qui pourront enfin être présentés et votés au conseil communal du 25 janvier.

Selon l’actuel bourgmestre, Jordan Godfriaux, d’importants montants auxquels la commune avait droit n’ont jamais été réclamés entre 2002 et 2018. A côté de ces recettes qui n’ont pas été comptabilisées, des dépenses qui, elles, ont bien été faites, n’ont jamais été mentionnées dans les comptes. Enfin, des subsides ont parfois été mentionnés deux fois. En d’autres mots : durant de nombreuses années, le bilan financier a été largement surestimé par le directeur financier de l’époque.

Pour la majorité en place depuis 2018, l’ancien collège aurait dû prendre le taureau par les cornes. Des courriers recommandés ont été adressés à l’époque mais l’intéressé n’a pas dû rendre des comptes pour autant. Il aura donc fallu un changement de majorité pour que l’affaire éclate réellement au grand jour.

Contacté, l’ancien bourgmestre faisant fonction Carl Cambron admet que son équipe aurait sans doute dû réagir plus vite et plus fermement, tout en regrettant un acharnement systématique de son successeur.

Soupçons de détournement

L’audit révèle par ailleurs que des montants importants ont probablement été détournés. Il serait question d'un peu moins de 250.000 euros entre 2013 et 2019. "Il s’agit d’argent collecté en cash par la commune à différentes occasions", explique Jordan Godfriaux.

Jusque-là, il n’y a rien d’illégal, mais ces sommes très importantes étaient vraisemblablement conservées au domicile du directeur financier. "L’argent aurait dû être versé sur un compte mais ça n’a jamais été le cas. Entretemps, une partie a été rendue mais il reste 180.000 euros environ à récupérer. Ce sera à la justice de considérer s’il y a eu ou non un détournement mais ce comportement est en tout cas très interpellant !"

Durant les prochaines années, les finances seront inévitablement impactées par ces graves problèmes de gestion et ces détournements présumés. Toutefois, la situation reste sous contrôle : la commune de Perwez ne risque pas la faillite virtuelle et ne devra pas a priori être mise sous tutelle de la Région wallonne. Le bourgmestre promet également que les impôts ne seront pas revus à la hausse pour renflouer les caisses.

Articles recommandés pour vous