RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

Pepinster : le PS exclut Claude Dedye

04 févr. 2022 à 14:07Temps de lecture2 min
Par François Braibant

Claude Dedye est exclu du Parti Socialiste. La nouvelle était attendue. Le conseiller communal de Pepinster avait avoué lundi avoir fait livrer chez les parents de sa compagne 500 kilos de charbon destinés aux sinistrés des inondations. Ses beaux-parents n’étaient pas sinistrés. Leur fille, Julie Beckers, compagne de Claude Dedye, est elle-même cheffe de groupe socialiste au conseil communal de Pepinster.

Dedye exclu, Beckers peut rester, mais est rétrogradée

Julie Beckers n’est pas exclue du PS. Elle a fait valoir qu’elle n’était "pas au courant" de cette livraison de charbon à ses parents. Elle doit cependant "démissionner de son poste de cheffe de groupe" précise le communiqué du PS et "est privée de ses mandats internes au sein de la Fédération" verviétoise du Parti Socialiste.

Claude Dedye a plusieurs fois répété qu’il regrettait son geste, qu’il aurait dû "s’y prendre autrement", par exemple demander à ses beaux-parents de s’adresser à la commune, voire leur offrir lui-même du charbon. Il estimait cependant ne pas avoir détourné ce charbon. Le donateur certifie-t-il, avait l’avait offert non seulement pour les sinistrés mais aussi "pour des familles dans le besoin". Or explique-t-il, ses beaux-parents vivent une situation financière difficile.

Les faits avaient été dénoncés lundi soir au conseil communal par le bourgmestre Philippe Godin qui parlait d’un "scandale". La compagne de Claude Dedye, Julie Beckers, avait expliqué n’avoir pas été mise au courant de cette livraison de charbon. C’est la ligne de défense à laquelle Claude Dedye s’est tenu dans les jours qui ont suivi : Julie Beckers lui avait demandé de ne pas faire livrer ce charbon et il est passé outre.

L’affaire était très ennuyeuse pour le Parti Socialiste et dégradait son image. Son issue était prévisible. Mercredi à 20h00, la commission de vigilance de la Fédération socialiste de Verviers a reçu et entendu les deux conseillers pepins. Après une journée de délibération, elle a décidé d’exclure Claude Dedye qui avait avoué les faits et cela malgré ses explications. Julie Beckers s’en sort à meilleur compte puisqu’elle peut rester au conseil communal.

Dans la semaine, Claude Dedye, en geste expiatoire, avait fait livrer 500 kilos de charbon à la commune de Pepinster. Cela lui a coûté, calcule-t-il, "dans les 200 Euros".

Articles recommandés pour vous