RTBFPasser au contenu

Pénurie de semi-conducteurs : TSMC annonce sa première usine au Japon, en pleine pénurie mondiale

the technician laying CPU in the motherboard socket
15 oct. 2021 à 07:371 min
Par Belga

Le géant taïwanais des micropuces TSMC a annoncé qu'il allait construire sa première usine au Japon, en pleine pénurie mondiale de composants électroniques, qui a conduit de nombreux pays à courtiser le groupe pour qu'il s'installe sur leur territoire.

Les travaux commenceront l'année prochaine et seront en partie financés par le gouvernement japonais, qui espère que l'usine commencera à produire fin 2024.

Le Premier ministre japonais, Fumio Kishida, a déclaré lors d'une conférence de presse jeudi soir que l'accord allait "améliorer l'indépendance de l'industrie des semi-conducteurs de (son) et contribuer considérablement à (sa) sécurité économique". 

L'économie mondiale est affectée par une importante pénurie de micropuces en silicium, qui sont utilisées dans tous les domaines, des voitures aux missiles en passant par les téléphones et les consoles de jeux. 


►►► À lire aussi : Nos besoins du confinement ont provoqué une pénurie de silicium. Mais qu’est-ce que c’est ?


 

Taiwan Semiconductor Manufacturing Company (TSMC) exploite les plus grandes usines de plaquettes de silicium au monde et produit certaines des puces électroniques les plus petites et les plus avancées. 

Une grande partie de la production de TSMC étant concentrée à Taïwan, de nombreux pays ont courtisé l'entreprise pour qu'elle construise des fonderies sur leur territoire.

Une usine en Arizona

Outre son projet à venir au Japon, la société a injecté des milliards dans la construction d'une usine ultramoderne en Arizona.  Les usines de TSMC fonctionnent actuellement à pleine capacité et la société a prévenu que la production resterait en flux tendu l'année prochaine.

"Nous nous attendons à ce que la capacité de TSMC reste très serrée en 2021 et tout au long de 2022", a déclaré le directeur général C.C. Wei lors d'une conférence de presse téléphonique. Au troisième trimestre, son chiffre d'affaires a atteint 14,8 milliards de dollars, en hausse de 22,6% sur un an.

 

Sur le même sujet

09 déc. 2021 à 15:12
1 min
15 nov. 2021 à 05:51
1 min