RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

Pénurie de main d'oeuvre dans l'aide à domicile, un secteur méconnu

L'aide à domicile, un métier en pénurie
15 juin 2022 à 08:06Temps de lecture1 min
Par Jordane Meyer

On parle souvent de la pénurie d'infirmiers et d'infirmières, mais ce secteur n'est pas le seule en difficulté. Les aides à domicile : aide-ménager, aide familiale, garde à domicile ou aide-soignant rencontrent également des difficultés pour recruter.

Des métiers pourtant cruciaux dans le quotidien des personnes âgées, isolées, malades ou handicapées, lorsqu'elles souhaitent poursuivre leur chemin à la maison.
Pourquoi cette pénurie ? La faute à un manque de visibilité de ces métiers, et à des départs à la retraite non compensés.

C'est notamment le cas au sein de l'ASBL ADMR (Aide à Domicile en Milieu Rural) qui compte six sites en Wallonie. L'un d'eux se trouve en Centre Ardenne, à Bertrix. Brigitte Pierard, directrice de l'ASBL, nous fait part des difficultés qu'elle rencontre :

"Je pense qu'on se demande tous ce qu'il s'est passé pour ne plus trouver cette main d'oeuvre ! Les filières de formation des aides-familiales sont actuellement désertées. Quant aux aides ménagères, même s'il ne faut pas de formation, on ne trouve pas de personnel. Je pense que ce secteur est mal connu, un secteur de l'ombre, mal reconnu également. Un secteur discret mais où on boulotte, sans faire de vagues, et ce n'est pas valorisé. Il y a un véritable problème de visibilité pour notre secteur du domicile."

Et pour informer sur ces métiers : aide-ménager, aide familiale, garde à domicile, aide-soignant et infirmier, rendez-vous aux "3 jobdays", ce 24 juin à Marche, le 27 juin à Arlon et le 28 juin à Libramont. Noter également des essais-métiers fin juin et en août.

 


 

Articles recommandés pour vous