RTBFPasser au contenu

Societe

Peine de travail pour rébellion devant le couvent des soeurs Clarisses

Peine de travail pour rébellion devant le couvent des soeurs Clarisses
30 avr. 2014 à 05:031 min
Par Colette Jaspers

C'est un individu qui incitait les autres manifestants à frapper les policiers qui a dû s'expliquer devant le tribunal. L'homme n'en était pas à son coup d'essai, il avait déjà subi une condamnation pour des violences. Il avait été aperçu une pierre à la main lors des incidents qui avaient éclaté le 1er septembre 2012 devant le couvent de Malonne.

Il était poursuivi pour rébellion, port d'objets pouvant être utilisés comme armes, coups sur un policier et menaces. Le parquet avait requis 18 mois de prison.

Pour sa défense, l'avocat du prévenu a évoqué le climat d'hystérie qui régnait devant les grilles barrant l'accès aux portes du couvent.

Le tribunal a retenu la gravité des faits et souligné le mépris total exprimé à l'égard des forces de l'ordre. Mais le tribunal a préféré prononcer une peine de travail. 220 heures au total qui seront transformées en cas de non exécution en un an d'emprisonnement.

 

Patrick Michalle

 

Articles recommandés pour vous