RTBFPasser au contenu

Peesy, l'application qui recense les toilettes publiques bruxelloises

Peesy, l'application qui recense les toilettes publiques bruxelloises
28 juin 2021 à 15:381 min
Par jcw

On connaissait les applications à utiliser en cas d'urgence, voici celle à utiliser en cas de besoin urgent ! Peesy a été imaginé par Teresa Iglesias Lopez sur base d'un constat : "Au-delà du fait qu'il y a peu de toilettes publiques en Région de Bruxelles-Capitale, un des problèmes est aussi de savoir où elles se trouvent. D'où l'idée de les recenser et de signaler leur état", explique la conceptrice. Associée à l'ASBL Infirmiers de rue et le groupe de recherche HyPer de l'ULB (sur la vulnérabilité hydrique dans la Région), elle a donc arpenté les rues de la capitale à la recherche de ces toilettes.

Toilettes, génératrices d'inégalités

Le constat est sans appel : seules 175 toilettes publiques ont été recensées, soit une pour 11 000 habitants. Seulement 60 % d'entre-elles sont accessibles aux femmes. Beaucoup sont inutilisables ou mal équipées. Or, pour un grand nombre de personnes précarisées, c'est souvent un endroit indispensable pour un minimum d'hygiène corporelle. C'est pour cela que plusieurs communes investissent dans cet équipement, en plus de vouloir proposer une solution aux touristes pressés.


►►► À lire aussi : Bientôt 50 établissements Horeca de la Ville de Bruxelles mettront leurs toilettes gratuitement à disposition


L'application, qui n'est disponible que sur Android actuellement, propose des filtres permettant de savoir si les toilettes indiquées sont gratuites ou non et combien cela coûte le cas échéant. Elle indique les heures d'ouverture, l'accessibilité aux personnes à mobilité réduite, aux poussettes et si elles sont équipées d'évier.

Pour l'instant, Peesy reste axée sur la capitale, mais d'autres applications plus ou moins similaires existent

Articles recommandés pour vous