RTBFPasser au contenu
Rechercher

Pays-Bas : un séisme de 3,2 sur l’échelle ouverte de Richter près d'un gisement de gaz, un scénario à répétition

Nord des Pays-Bas : un séisme de 3,2 sur l’échelle ouverte de Richter, un scénario à répétition
16 nov. 2021 à 14:35Temps de lecture1 min
Par Belga

Un séisme de magnitude 3,2 s’est produit mardi dans le nord des Pays-Bas, parmi les plus forts jamais enregistrés dans la région qui connaît fréquemment des tremblements de terre en raison de l’exploitation d’un gisement de gaz naturel, a annoncé l’Institut royal météo néerlandais.

Le plus grand gisement de gaz naturel de l’UE

Le séisme a été ressenti à 01h46 jusque dans la ville de Groningue, où se trouve le plus grand gisement de gaz naturel de l’Union européenne, dont la fermeture est prévue en 2022.

Il fait partie du "top 4 des séismes les plus intenses enregistrés dans la région du gisement de gaz de Groningue", a fait savoir l’Institut, et du séisme "le plus intense" dans la région depuis mai 2019 (3,4) à Westerwijdwerd (à l’ouest de Garrelsweer)".

Un nombre "troublant" de séismes

De faible magnitude mais proches de la surface, ces séismes dus aux poches de vide formées lors de l’extraction de gaz ont déjà provoqué de nombreux dégâts. L’organisme d’état de surveillance des mines (SodM) a déclaré que le nombre de séismes ressentis dans la région, supérieur aux prévisions, était "troublant". Le SodM estime que de tels séismes pourraient être encore ressentis durant des "décennies".


►►► À lire : Tout comprendre aux centrales au gaz en six questions


Le gouvernement a décidé en 2020 d’anticiper à l’été 2022 la fin de l’extraction de gaz à Groningue, initialement prévue pour 2030. Au début du mois, dans un contexte européen de pénurie et flambée des prix du gaz, le ministre des Affaires économiques Stef Blok a averti qu’une hausse du niveau d’extraction pourrait être "nécessaire" au moment où le gisement devrait fermer.

Stef Blok a accusé le retard pris lors de la pandémie dans la mise en place d’une nouvelle installation d’azote, devant jouer un rôle important dans la limitation de l’extraction de gaz à Groningue.

Sur le même sujet

Energie : l'Allemagne suspend la procédure de certification du gazoduc Nord Steam 2

Monde

Tout comprendre aux centrales au gaz en six questions

Articles recommandés pour vous