RTBFPasser au contenu

On n'est pas des pigeons

Payer moins cher son assurance voiture

09 déc. 2020 à 11:35 - mise à jour 09 déc. 2020 à 11:361 min
Par Paul-Henri Burrion

Depuis le début de la crise sanitaire, il y a moins de monde sur les routes. Nous nous déplaçons moins en voiture. Dès lors est-il possible d’adapter son assurance voiture au nombre de kilomètres parcourus ?

Les formules existantes

Il existe déjà sur le marché des formules intéressantes pour le consommateur qui parcourt peu de kilomètres. "Vous avez la possibilité d'opter pour des formules qui fonctionnent par pallier de 5, 8, 10.000 kilomètres par an. Elle permettent de faire pas mal d'économies. A côté de cela, il y a effectivement des formules qui tiennent compte du nombre de kilomètres parcourus." nous explique Wauthier Robyns, le porte-parole d'Assuralia. 

Exemple de la tendance pour AG Insurance depuis l’été, moins d’un contrat sur deux choisit un nombre de kilomètres illimités comme nous explique Laurence Gijs, la Porte-Parole AG Insurance "Plusieurs de nos clients déclare une tranche moins élevée de kilomètres par année. Dans ce cas-là, ils bénéficient d'une prime qui peut aller jusqu'à moins vingt pourcent."

Payer moins cher son assurance voiture
Payer moins cher son assurance voiture Peter Adams - Getty Images

Un recul nécessaire

Mais s'il y a moins de véhicules sur la route, il y a aussi moins d’accidents, les assurances peuvent-elles en tenir compte et nous proposer de meilleures conditions ? "On a besoin d’un certain recul pour calculer des tarifs en assurance. Bien sûr la crise covid sera prise en compte mais si on veut analyser l'évolution du marché, il faut un peu de temps, on ne peut pas se baser sur une seule année."

Comment vont évoluer nos habitudes de consommation ? Où en serons-nous dans 6 mois ? Une chose est sûre, c'est que l'évolution de notre économie aura aussi un impact sur le secteurs des assurances "Si l'économie se porte mal, on ne peut pas imaginer que l'assurance se portera bien." affirme Wauthier Robyns, le porte-parole d'Assuralia.

Vous l'aurez compris, l'avenir est encore incertain et les assurances vont devoir composer avec un certains nombres d'incertitudes économiques.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous