Pavarotti : une voix et une voie exceptionnelles

Pavarotti : une voix et une voie exceptionnelles

© © Tous droits réservés

22 oct. 2019 à 03:00Temps de lecture1 min
Par L'Agenda Ciné

Le réalisateur américain Ron Howard (Oscar du Meilleur Film pour Un Homme d’Exception en 2002) retrace le fabuleux parcours de celui qui accumulait les surnoms : " Lucky Luciano ", " Big P ", " Le roi des contre-ut "... 

De sa naissance le 12 octobre 1935 à Modène en Italie à sa mort le 6 septembre 2007 également à Modène, au fil de nombreuses images d’archives et de nombreux témoignages, notamment de ses proches, se dessine le portrait " bigger than life " de l’un des plus grands chanteurs lyriques contemporains : Luciano Pavarotti.

Pavarotti (2019) Trailer HD FR - NL

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Un nom

Pavarotti : une voix et une voie exceptionnelles
Pavarotti : une voix et une voie exceptionnelles Sasha Gusov - Decca Records

La Callas, Pavarotti... pas besoin de prénom ! Leur nom prononcé et ce sont une silhouette, des images et pas mal de souvenirs qui viennent tout de suite à l’esprit. Ils font désormais partie de la pop culture, tant ces deux artistes lyriques ont acquis une popularité qui dépasse largement le simple cadre des amateurs d’opéra.

Comment ne pas s’attacher à ce personnage hors du commun, sorte de pop star mondiale.  Ron Howard nous dévoile le parcours du ténor, lui qui avait déjà commis un documentaire sur les Beatles : The Beatles : Eight days a week et sur Jay-Z : Made in America.

L’aspect " success story " ne pouvait que résonner au cœur d’un réalisateur américain. En effet, peu de chanteurs d’opéra peuvent se vanter d’un tel destin.

Un destin

Pavarotti : une voix et une voie exceptionnelles
Pavarotti : une voix et une voie exceptionnelles © Tous droits réservés

Luciano est né dans une famille modeste et aimante. Le père, boulanger, est un ténor qui chante dès qu’il le peut dans des petites productions lyriques et fait partie de la chorale de son église.

Avec cette hérédité et bercé par les grands airs d’opéra italien ainsi que par la voix des immenses Caruso et Beniamino Gigli que la famille écoute tous les soirs, la voie de Luciano semble déjà bien tracée.

Mais avant que l’art lyrique et que le succès ne s’imposent, il y aura des hésitations entre une carrière d’instituteur et le chant, avec aussi pour un temps un job de démarcheur pour une compagnie d’assurance.

Heureusement le chant l’emportera avec pour débuter beaucoup de remplacements, puis un premier prix remporté en 1955 et un premier succès international à Covent Garden en 1963, où à la suite de la défection du grand Giuseppe di Stefano, il reprend le rôle de Rodolphe dans La Bohème.

Il est désormais acclamé en Europe, mais rêve de conquérir l’Amérique.

Ce sera chose faite en 1972 avec La fille du Régiment de Donizetti volant la vedette au 1er rôle Joan Sutherland.

Un homme

Pavarotti : une voix et une voie exceptionnelles
Pavarotti : une voix et une voie exceptionnelles © Tous droits réservés

Pavarotti et sa famille, Pavarotti et les femmes, Pavarotti et ses managers, Pavarotti et l’art lyrique et bien sûr Pavarotti et la pasta! A travers toutes ces facettes explorées dans ce documentaire, Luciano Pavarotti apparaît comme un homme profondément humain, chaleureux, " très doué pour le bras de fer émotionnel " comme le dit Bono, leader du groupe U2, charismatique et généreux... en témoigne ces concerts entre 1992 et 2003, baptisés Pavarotti and friends, en compagnie des plus grands de la scène rock (Sting, Céline Dion, Elton John, Eric Clapton, Stevie Wonder, Spice Girls, Queen...) et autant de disques commercialisés. Et puis il y eut aussi ce trio qu’il compose entre 1990 et 2002 avec deux autres ténors, Plàcido Domingo et Josè Carreras. Des concerts de légende où tels des rocks stars ils remplissent des stades entiers.

Autant de concerts et de disques particulièrement lucratifs, mais pour la bonne cause puisqu’ils auront été conçus pour des œuvres caritatives comme celle de l’agence d’aide internationale War Child et le Haut Commissaire des Nations Unies pour les Réfugiés.

Découvrez ou redécouvrez Luciano Pavarotti grâce à ce passionnant documentaire.

 

Sur le même sujet

Luciano Pavarotti a son étoile sur le célèbre Hollywood Boulevard

Journal du classique

Luciano Pavarotti et Freddie Mercury chantant Nessun dorma : cet imitateur fait renaître deux voix de légende

Journal du classique

Articles recommandés pour vous