Journal du Rock

Paul McCartney demande de soutenir une éléphante maltraitée

Paul McCartney

© Dave J Hogan/Getty Images

15 sept. 2022 à 10:02Temps de lecture1 min
Par Classic 21

L’artiste a écrit une lettre demandant d’agir urgemment pour venir en aide à une éléphante indienne maltraitée.

McCartney, qui soutient depuis longtemps l’association PETA, a envoyé une lettre au cabinet indien du ministre de l’environnement, Bhupender Yadav, dans laquelle il demande que cette éléphante maltraitée, Jeymalyatha (aussi appelée Joymala) soit envoyée dans un centre de secours pour guérir des traumas psychologiques qu’elle a subi.

Joymala est retenue captive dans le temple Srivilliputhur Nachiyar Thirukovil, au Tamil Nadu. Et dans une vidéo qui a beaucoup circulé sur le web, on a pu constater que l’animal était battu avec des armes, qu'on utilisait des pinces pour le forcer à obéri et qu'il était retenu par des chaînes et isolé jusqu'à 16h par jour.

Dans sa lettre, McCartney écrit : "Je suis sûr que des actions vont être prises pour envoyer cette éléphante Jeymalyatha (Joymala) maltraitée dans un centre de secours approprié où elle recevra les soins spécifiques dont elle a besoin pour guérir de ses blessures psychologiques et pour qu’elle puisse vivre sans chaîne en compagnie d’autres animaux de son espèce."

Il ajoute que bien que les vidéos de l’animal battu sont déchirantes, il est "tout aussi déchirant que cet animal social et intelligent soit toujours contraint de vivre en isolement".

"J’espère que vous conviendrez que Jeymalyatha a souffert plus qu’assez et qu’elle mérite de passer le reste de son temps sur cette Terre loin de ses maîtres abusifs, en réhabilitation et avec d’autres animaux de son espèce."

Selon un communiqué, cette lettre de McCartney fait suite à un rapport d’un vétérinaire (et un plaidoyer de PETA en Inde) détaillant les conditions de Joymala et qui a découvert que son propriétaire actuel (un cornac, ou mahout, maître et soigneur de l’éléphant) l'enchaînait, même en présence des inspecteurs.

Le cornac a d’ailleurs interdit aux inspecteurs de prendre de photos et des vidéos de Joymala. Cette enquête a été initiée suite aux vidéos virales qui ont circulé en juin 2022 et février 2021 sur le web.

Sur le même sujet

L’histoire sidérante de la Lamborghini de Paul McCartney

Rock Gear

La Reine Elizabeth aurait préféré regarder un épisode de Twin Peaks plutôt qu’un concert de Paul McCartney en son honneur

Journal du Rock

Articles recommandés pour vous