RTBFPasser au contenu

Tip top

Patrick Fiori sur un ami présent sur son dernier album : "C’est la plus grande voix de France"

13 nov. 2020 à 11:433 min
Par François Saint-Amand

Un air de famille, le nouvel album de Patrick Fiori est sorti. Bruno Tummers a rencontré le chanteur français à cette occasion. Il se livre sur ses collaborations et sa carrière dans Le 6-8 et le Tip Top.

Si la nouvelle génération de la variété et chanson française comme Vianney avec N’attendons pas, Louane avec Joie de vivre, ou encore Amir avec Ressources profitent de la fin de l’année 2020 pour dévoiler leurs nouveaux disques, la génération précédente n’est pas en reste.

Patrick Fiori est ainsi de retour depuis le 2 octobre avec Un air de famille, son onzième album, trois ans après son dernier, Promesse qu’il présente dans le Tip Top ce 14 novembre.

Patrick Fiori sur "Un air de famille"

Extrait de le Tip Top

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Patrick Fiori trouve des "Airs de famille" à ses amis

Vous entendez déjà le single du même titre que l’album sur VivaCité. La chanson Un air de famille est née des confidences et des similitudes de son vécu et de celui de ses proches.

"Il y a des vagues ainsi dans la vie, des choses qui nous arrivent plus que d’autres et là j’avais des sentiments de famille et d’amis autour de moi, c’était violent" résume ainsi le chanteur corse pour expliquer que de nombreux amis se sont confiés à lui récemment sur leur parcours de vie.

"Je suis vachement à l’écoute et comme on se connaît, c’est de famille en famille. Je me suis dit : 'Mais quand même, on a les mêmes histoires, on n’a pas le même sang, on a des fois même pas les mêmes religions et sans déconner, autour d’un coup à boire je m’aperçois que c’est la même chose'" commente-t-il au sujet de cette chanson.

Loading...

Admiratif de la voix de Florent Pagny

L’album Un air de famille compte plusieurs collaborations, dont une avec Soprano, une avec Angelina sa gagnante de The Voice Kids et également une avec son ami Florent Pagny sur J’y vais. Il y a quelques semaines, Patrick Fiori avait d’ailleurs dévoilé ce duo avec cette autre voix masculine emblématique de la chanson française.

Ce titre est celui d’hommes ayant atteint la cinquantaine voire soixantaine "parce que cela arrive qu’ils se retournent sur leur parcours et se remémorent leur enfance" précise Bruno Tummers dans Le 6-8 qui constate que les deux chanteurs partagent ce trait commun : celui de vouloir chanter dès leur enfance.

"J’arrivais, je chantais n’importe où. Mon père était au bar, buvait un coup, j’arrivais je chantais au bar" se rappelle par exemple Patrick Fiori. "Ayant rencontré un peu ses parents (à Florent Pagny), j’ai compris qu’on avait un air de famille. Il y a un lien. C’est cela qui est génial" estime-t-il avant de se montrer dithyrambique envers son compatriote :

Moi Florent c’est quelqu’un que j’aime. Déjà l’artiste pour moi c’est la plus grande voix de France. C’est réglé. C’est un Scott, c’est une Ferrari le type.

Ce duo entre ces deux voix puissantes amuse d’ailleurs les deux artistes. "Je sais que Florent il rigole quand cela envoie, il aime bien envoyer du bois et moi aussi donc là on s’éclate" sourit le chanteur corse.

Loading...

Un succès sur la longueur

Bruno Tummers analyse aussi la carrière de Patrick Fiori suite à la sortie de ce onzième album. "Il a mis longtemps à percer et puis il y a l’explosion avec Notre-Dame de Paris à la fin des années 1990 mais après cela, ce n’est pas un énorme vendeur de disques. Les premiers tubes comme Que tu reviennes, Terra Umana, cela s’est fait dans la durée. C’est vraiment au fil des albums qu’il a réussi à imposer sa personnalité qui est chaleureuse, bienveillante" observe le chroniqueur.

L’auteur-compositeur-interprète révèle la recette qui lui a permis de conquérir sans cesse son public : "Quand vous êtes un peu comme Soprano, à la vie comme à la scène, il n’y a pas de surprise. La seule manière dont vous pouvez surprendre c’est sur votre musique, en tout cas sur ce qui accompagne les gens".

Ce qui intéresse Patrick Fiori, ce n’est pas de sortir une chanson éternelle mais donc de servir des notes d’évasion au public :

Ce n’est pas la peine d’essayer d’avoir une carrière comme celle de Jean-Jacques Goldman parce que j’ai le sentiment que cela n’existera plus, mais c’est juste d’être utile.

Le métier et les médias ont changé l’industrie musicale. L’important pour Fiori, c’est donc "essayer de faire le bien, le bon et d’être utile".

Sony

Pas le meilleur album de Fiori

Bruno Tummers estime malgré tout qu’Un air de famille n’est pas le meilleur album sorti par l’artiste : "Il a pris le parti que toutes les chansons parlent de l’enfance ou bien de la famille. On tourne un peu en rond".

Autre point dommageable, celle de l’instrumentation. "Les instruments, tout est fait au synthé alors que quand on s’appelle Patrick Fiori, un poids lourd de la variété française, je trouve qu’on peut ouvrir un peu le portefeuille et se payer des cordes qui donneraient de la couleur à sa voix" lance le chroniqueur qui conclut toutefois que cet album reste "de la variété bienveillante" pour celui qui s’essaie aux livres pour enfants avec un premier bouquin écrit et chanté : Zino déménage.

Retrouvez l’intégralité de l’interview de Patrick Fiori à l’occasion de la sortie de son nouvel album dans le Tip Top ce samedi de 10h30 à 12h sur VivaCité avec Thomas Leridez et en replay sur Auvio.

Sur le même sujet

20 nov. 2020 à 12:55
3 min
23 nov. 2020 à 10:26
1 min

Articles recommandés pour vous