Liège

Passage au code jaune : le masque reste obligatoire dans les hôpitaux et maisons de repos

Dans les hôpitaux, le port du masque reste obligatoire.

© RTBF

Le Comité de concertation de vendredi dernier a bien acté le passage en "code jaune" dans le baromètre corona. Un code jaune qui entre en application dès aujourd'hui. Cela signifie notamment la fin du port du masque généralisé dans les espaces publics et clos.

Malgré tout, ne jetons pas tous nos masques. Dans certains lieux, il sera encore indispensable. Il y a les transports en commun, les hôpitaux et les maisons de repos également.

Le secteur des soins se plaint d'ailleurs de ne pas avoir eu d'instructions claires et précises à l'issue du dernier Codeco.

Le masque reste obligatoire

Nous nous sommes rendus ce matin au service des urgences de l'hôpital de la Citadelle à Liège. Ici, les médecins et les infirmiers gardent le masque. C'est une obligation. "Rien ne change pour nous en milieu hospitalier puisque le port du masque reste obligatoire" explique Dr Stéphane Degesves, Chef du service des urgences à l'hôpital de la Citadelle de Liège. "Et je dirais que même s'il ne l'était pas, il est tout à fait logique. Nous sommes face à des patients potentiellement fragilisés, et donc, notre principale préoccupation, c'est de les protéger. Ça me semble logique de garder le masque encore un certain temps, le temps nécessaire."

Le Covid Safe Ticket, c'est fini

Dans le hall d'entrée, il n'y a plus de contrôle du Covid Save Ticket. "Le masque reste obligatoire comme les gestes barrières, mais on peut donc plus facilement venir rendre visite" ajoute Antoine Gruselin, le porte-parole de l'hôpital. "C'est toujours une personne pour le moment par patient. Par contre, c'est toute l'après-midi, alors qu'avant, c'était juste une heure. Donc on est vraiment en train d'ouvrir les vannes petit à petit parce qu'il faut vraiment faire preuve d'humanité pour les patients."

Et les personnes qui fréquentent la clinique comprennent parfaitement les décisions. C'est le cas de Daniel Deliège, septuagénaire, et de Rolande Lemmens: "Personnellement, j'ai 74 ans, j'ai fait tous mes vaccins, et j'estime que je dois me protéger et protéger les autres. On n'est pas encore au bout de la pandémie, on est loin, mais ce n'est pas encore terminé, donc personnellement, je continue à porter le masque en toutes circonstances quand je suis dans un lieu public." "Il y a quand même un certain afflux, et avec le nombre de personnes qui transitent à l'hôpital, il y en a toujours qui sont infectées, et on peut être avec eux aussi".

Les contacts avec les résidents des maisons de repos simplifiés

Dans les maisons de repos, le masque reste également obligatoire pour le personnel.
Dans les maisons de repos, le masque reste également obligatoire pour le personnel. © RTBF

A la maison de repos Mativa, à Liège, des résidents participent ce matin à une animation. Ils ne portent pas de masque. Par contre, l'animatrice en porte un. Ici aussi pour le personnel du CHC, le port du masque est obligatoire.

Pour les visiteurs, les contrôles sont également supprimés. "Par rapport aux consignes, depuis ce matin, il n'y a plus de contrôle du Covid Safe Ticket vu que l'application a été désactivée" précise Cédric Collette, le directeur de la maison de repos et de soins CHC Liège Mativa. "Cela va donc certainement permettre à beaucoup de familles qui n'avaient plus l'occasion de venir voir leurs proches de venir reprendre contact avec eux de façon beaucoup plus simple. Auparavant, elles devaient faire un test, et c'était vraiment très contraignant pour les familles, donc on est vraiment heureux pour elles".

Le corps médical parle de pause pour l'instant par rapport aux mesures sanitaires. Il faudra faire très attention au comportement du virus au début de l'automne.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous