Icône représentant un article video.

Vidéo

Pascale a dû fermer sa boulangerie : "Qui peut payer 5€ pour un pain ?"

Pascale a fermé sa boulangerie à cause de la crise de l'énergie

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

19 oct. 2022 à 08:11 - mise à jour 19 oct. 2022 à 10:15Temps de lecture1 min
Par Amélie Bruers, Laura Jadot, Lisa Willame et Fanny Deblauwe

Pascale et son mari tiennent une boulangerie artisanale à Vencimont depuis 20 ans. Ils ont deux enfants et un rêve pour lequel ils se privent de tout loisir : une maison avec un jardin. Fin septembre, leur rêve s’est écroulé quand ils ont reçu leurs factures d’énergie.  

 "On a cru à une erreur mais non : on nous demande une provision de 11.000€ par mois. Il nous est impossible de payer cette facture." 

Pascale prend une décision radicale et impulsive : fermer la boulangerie. "J’ai mis un mot sur Facebook, pour informer nos clients. Jamais je n’aurais imaginé que ça prendrait une telle ampleur." 

Son message est relayé des milliers de fois, Pascale est invitée sur les plateaux de télé et deux ministres viennent à sa rencontre pour essayer de trouver une solution. 

"Malheureusement, la situation ne se limite pas à nous. Aujourd'hui c’est nous, demain ce sont d’autres PME et ensuite, c’est le citoyen. Le gouvernement doit prendre des mesures maintenant, tout de suite. Certaines personnes parlent d’aller manifester, de lancer des pavés. Je ne suis pas pour la violence, je ne ferais pas ça, mais certaines personnes le feront si rien ne bouge." 

Pour comprendre la situation de Pascale, rendez-vous sur les réseaux sociaux de Vews 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous