Regions

Pascal Smet va interdire le stationnement devant tous les bâtiments et monuments classés à Bruxelles

L’année prochaine, il sera interdit de stationner devant des maisons classées à Bruxelles, comme ici le musée Horta à Saint-Gilles.

© Tous droits réservés

02 déc. 2022 à 14:30 - mise à jour 02 déc. 2022 à 15:25Temps de lecture1 min
Par Karim Fadoul

Une voiture ou un camion parqué devant un édifice Art nouveau d’exception à Bruxelles et c’est le cliché tout entier qui est gâché. Comment dès lors dégager la vue vers un joyau architectural pour lui permettre de se dévoiler pleinement aux yeux du contemplateur ou de la contemplatrice ? Pascal Smet (Vooruit / One. brussels), secrétaire d'Etat bruxellois au Patrimoine et l’Urbanisme a son idée : interdire tout simplement le stationnement en voirie devant ces bâtiments remarquables.

La mesure a été annoncée vendredi en marge de la présentation du programme de l’année Art nouveau 2023 à Bruxelles.

"Cela veut dire qu’on va enlever toutes les voitures qui sont garées devant des monuments classés, y compris Art nouveau", détaille à la RTBF le secrétaire d'Etat.

C’est incompréhensible, cela ne va pas

"C’est incompréhensible : quand vous êtes par exemple devant l’hôtel Solvay (NDLR : édifice réalisé par Victor Horta sur l’avenue Louise, classé au patrimoine mondial de l’Unesco) et vous voyez une camionnette ou un camion qui est devant, cela ne va pas", s’offusque Pascal Smet indiquant que des villes européennes ont déjà interdit le stationnement devant leurs bâtisses protégées.

Le gouvernement bruxellois entérinera la mesure en 2023, laquelle s’appliquera tant aux bâtiments classés situés sur une voirie régionale que sur une voirie communale. "Cette mesure sera inscrite dans le RRU, Règlement régional d’urbanisme", la bible de l’urbanisme à Bruxelles. L’exécutif régional a d’ailleurs déjà validé en première lecture le texte de RRU qui sera soumis à l’enquête publique dès ce 12 décembre.

Cette mesure concernera également le stationnement devant des maisons classées privées, consacrées à du logement. Les occupants seront donc privés d’un éventuel emplacement pour leur voiture personnelle en face de leur porte d’entrée. "En général, il y a d’autres de places de stationnement" dans le quartier, leur répond d’ores et déjà Pascal Smet.

La Région bruxelloise compte environ 4000 biens classés, un bon millier rien que dans le quartier des cités-jardins du Logis-Floréal à Watermael-Boitsfort.

Pascal Smet, secrétaire d'Etat bruxellois au Patrimoine.
Pascal Smet, secrétaire d'Etat bruxellois au Patrimoine. © Tous droits réservés

Maison du Peuple Horta : une visite virtuelle saisissante

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous