RTBFPasser au contenu
Rechercher

Football

Pascal Scimè dans Complètement Foot : "Le Standard ne doit plus regarder devant lui, mais le noyau n’a pas été composé pour lutter pour le maintien"

Pascal Scimè : "Le Standard ne doit plus regarder devant lui, mais le noyau n’a pas été composé pour lutter pour le maintien"

Complètement Foot

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Rien ne va plus au Standard et les semaines se suivent et se ressemblent en bord de Meuse. Toute l’équipe de Complètement Foot est revenue sur la nouvelle défaite des Rouches en championnat, cette fois face à Ostende.

La situation commence à être vraiment catastrophique au Standard. Incapable de produire du jeu et de revendiquer quelque chose, le Standard est au fond du trou.

Il n’y a rien à ressortir, que ce soit au niveau tactique, technique et mental et on se demande où cela va s’arrêter.

"C’est une période très compliquée pour le club et ça se ressent chez les joueurs qui jouent sans confiance et sans âme. Luka Elsner l’a dit, avant de parler de tactique, il faut avoir cette hargne que l’on ne retrouve plus. Ce qu’on avait vu de plus positif avec l’arrivée d’Elsner n’est qu’un feu de paille. Et c’est très inquiétant, il n’y a rien à ressortir, que ce soit au niveau tactique, technique et mental et on se demande où cela va s’arrêter", commence par expliquer Thomas Chatelle.

Et Pascal Scimè d’abonder dans le même sens que notre consultant : "Il y a eu une réaction en 2e, mais le Standard ne peut rien revendiquer dans ce match. Le Standard ne doit plus regarder devant lui, mais derrière. Et Luka Elsner l’a dit : ce noyau n’a pas été composé pour lutter contre le maintien. Les joueurs ne savent pas comment gérer la pression et comment gérer le fait d’éviter les barrages. Il ne faut pas être pessimiste, mais le Standard doit partir en mission. On a cru qu’avec Elsner ça allait revenir, mais c’est un feu de paille."

Luka Elsner, toujours l’homme de la situation ?

Si la situation n’est pas au mieux pour le Standard, Luka Elsner en a rajouté une couche lors de l’interview d’après match. Le coach a chargé ses joueurs.

"On a l’impression qu’il ne sait plus quoi dire et quoi faire et qu’il tente de jeter une bouée", commence Thomas Chatelle.

Et d’ajouter : "On sent un coach qui ne sait plus comment traiter ses joueurs pour créer une réaction. Il leur reproche un manque de professionnalisme. Et puis la griffe Elsner, on ne la voit pas."

Au-delà de la patte du coach qui est inexistante, le manque de mentalité est aussi à souligner au Standard. Une mentalité qui fait défaut chez les jeunes ?

"On touche à quelque chose qui a sens dans le foot moderne. Luka Elsner est un jeune coach qui a le vent en poupe. Et je pense que ce type de management là, avec des propos durs sur ses joueurs, je suis persuadé qu’il y a quinze ans, ça fonctionnait. L’orgueil des joueurs aurait joué. Mais aujourd’hui, avec les jeunes générations, je ne suis pas sûr que ça fonctionne. Je prends l’exemple avec José Mourinho à la Roma qui détruit ses joueurs et ça ne fonctionne pas."

Luka Elsner après la défaite contre Ostende : "On fait semblant de croire qu'on donne notre maximum"

Pro League

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Une fin de saison pour le Standard pas si évidente que ça

Alors que le Standard doit encore disputer sept matches, si la rencontre face au Beerschot est rejouée, qu’attendre du Standard ?

"Ils joueront Gand, Charleroi, recevront Seraing dans un match à 9 points. Et puis, Courtrai qui ne fera pas de cadeau avec les précédents entre les deux clubs. Enfin, l’Union Saint-Gilloise qui joue la tête et Saint-Trond. Et quand on connaît le passé à nouveau entre les deux clubs, si tu as besoin de points la dernière journée, ce n’est pas rassurant", conclut Pascal Scimè.

Avec quatre points d’avance sur Seraing, le Standard a besoin de prendre des points. Et ça commence dimanche prochain face à la Gantoise sous le coup de 18h30.

Abonnez-vous à nos podcasts "Complètement Foot"!

Loading...

Sur le même sujet

Pro League : Le KV Ostende arrache trois points au Standard qui s’enfonce, s’enfonce….

Football

Noé Dussenne avant Ostende-Standard : "Nous devons jouer libérés et non plus avec la peur au ventre"

Football

Articles recommandés pour vous