Regions

Pas de pénurie de kots à Liège, selon une étude de l'université

Y a-t-il assez de kots à Liège? Oui, selon une étude de l'université

© flickr.com-evelien de bruyne

09 sept. 2011 à 09:13Temps de lecture1 min
Par Caroline Adam
Selon cette étude de l'université, il y a pénurie de kots dans certaines villes, comme à Louvain-La Neuve et Namur, mais pas à Liège.

8400 logements pour étudiants sont référencés en Cité Ardente, plus tous ceux qui ne sont pas déclarés comme tels, ce qui laisse supposer qu'il y en a en réalité près de 12000. C'est largement suffisant pour accueillir les 8500 kotteurs recensés ou supposés.

Il y a donc assez de logements. Le hic, c'est qu'ils se situent souvent dans des habitations privées, parfois anciennes, qui ne sont pas toujours adaptées aux nouvelles normes, notamment en matière de sécurité.   

Un budget raisonnable

234 euros, c'est le prix moyen d'un kot, somme à laquelle il faut ajouter les charges, jusqu'à une septantaine d'euros. Pour un studio, il faut compter 300 euros, plus 100 euros de charges.

Un budget important, mais raisonnable par rapport à Louvain-La Neuve, où le kot est facturé au prix du studio liégeois : 340 euros en moyenne.

M. Hildesheim

Articles recommandés pour vous