Monde

Paris va aider les Emirats à sécuriser leur espace aérien annonce Florence Parly, la ministre des Armées

Le Rafale, l'avion de combat polyvalent français

© © Tous droits réservés

04 févr. 2022 à 12:59Temps de lecture1 min
Par Belga

La France va aider les Emirats arabes unis (EAU), son allié majeur dans le Golfe, à sécuriser leur espace aérien, soumis à des attaques des rebelles yéménites Houthis, a indiqué vendredi sur Twitter la ministre française des Armées, Florence Parly.

Les Emirats "ont été victimes de graves attaques sur leur territoire au mois de janvier. Afin de marquer notre solidarité à l'égard de ce pays ami, la France a décidé d'apporter un soutien militaire, notamment pour protéger leur espace aérien contre toute intrusion", a-t-elle précisé sur son compte Twitter. 

 

Loading...

Les rebelles yéménites, proches de l'Iran, avaient revendiqué trois attaques visant les Emirats en janvier, dont une menée à l'aide de drones et de missiles qui a fait trois morts à Abou Dhabi le 17 janvier. Ils avaient également revendiqué des tirs de missiles qui ont été interceptés au-dessus des Emirats les 24 et 31 janvier.

Face à cette montée des tensions dans la région, les Etats-Unis ont annoncé mercredi l'envoi d'un navire de guerre et d'avions de combat à Abou Dhabi pour aider son allié émirati. 

La France intervient donc à son tour, grâce à sa base aérienne installée aux Emirats, depuis laquelle elle organise régulièrement ses frappes contre les groupes jihadistes au Levant. 

"Des avions de combat Rafale, qui appartiennent à notre dispositif permanent basé à Abou Dabi, sont ainsi engagés aux côtés des forces armées émiriennes dans des missions de surveillance, de détection et d'interception en cas de besoin", a précisé Mme Parly.

"France et Emirats arabes unis sont liés par un partenariat stratégique, notre contribution s'inscrit dans le cadre de l'application de notre accord de coopération de défense".

Sur le même sujet

Emmanuel Macron dimanche à Abou Dhabi pour rendre hommage au président décédé des Emirats... et saluer "MBZ", son successeur

Monde

Conflit au Yémen : les Emirats interceptent et détruisent trois "drones hostiles"

Monde Moyen-Orient

Articles recommandés pour vous