RTBFPasser au contenu

Cyclisme

Paris-Roubaix – Stuyven après sa quatrième place au Mondial : "C’est bien que Roubaix arrive si vite"

Paris-Roubaix – Stuyven après sa quatrième place au Mondial : "C’est bien que Roubaix arrive si vite"
01 oct. 2021 à 17:021 min
Par Belga

Jasper Stuyven a terminé le Mondial à la place la plus ingrate, la quatrième. "C’est bien qu’une autre grande course suive rapidement pour changer l’attention", a avancé le coureur Trek Segafredo, qui a remporté Paris-Roubaix chez les juniors en 2010 avec le maillot arc-en-ciel et a décroché une quatrième et cinquième place chez les élites.

"C’est juste une course qui me convient bien, c’est difficile à expliquer. Je roule très bien sur les pavés et j’aime beaucoup cette épreuve, plus que le Tour des Flandres, oui. Pourquoi ? J’ai de très bons souvenirs du moment où j’ai remporté cette édition en tant que champion du monde chez les juniors. Cela reste marqué en moi et je pense que c’est une course fantastique", a expliqué Stuyven avant de commenter sa quatrième place au Mondial.

"Ça a été une semaine difficile, non seulement mentalement, mais aussi physiquement. Ça été une des courses les plus difficiles que j’ai jamais courues, donc j’avais besoin de repos ces derniers jours. C’est aussi une bonne chose que Roubaix arrive si vite. Une grande course, qui m’a aidé à digérer plus rapidement ce Mondial et à le laisser derrière moi."

Stuyven a reconnu les pavés avec son équipe. "Ils étaient bien. Les Amis de Paris-Roubaix font toujours un bon travail pour les rendre praticables avant la course. Ce n’était pas encore humide ou boueux, donc en vue de dimanche, je ne peux pas dire grand-chose, mais tout le monde sait que lorsqu’il commence à pleuvoir, cela devient dangereux. Cela peut être une belle course, mais si vous êtes du mauvais côté, si vous tombez ou si vous n’avez pas de chance par exemple, alors cela peut être une journée pleine de galères. Tous les coureurs le savent. Je suis particulièrement heureux que nous puissions rouler à nouveau à Roubaix".

"C’est une date différente, mais cela ne change pas grand-chose. Les favoris pour ce type de courses sont les mêmes que pour les courses flamandes", a conclu Stuyven, qui voit les mêmes favoris que lors des courses du printemps.

Sur le même sujet

03 oct. 2021 à 08:18
2 min
02 oct. 2021 à 14:45
1 min