RTBFPasser au contenu

Paris: les urinoirs écologiques installés près de la Seine déplaisent aux féministes

Paris: les urinoirs écologiques installés près de la Seine déplaisent aux féministes
30 août 2018 à 14:06 - mise à jour 30 août 2018 à 14:061 min
Par RTBF

Depuis mars, quatre urinoirs ont été installés dans les rues de la capitale française, mais elles ne sont pas au goût de tout le monde puisque les féministes s’insurgent. Conçues comme des toilettes sèches, ces urinoirs ont fleuri le long de la Seine et se veulent écologiques. 

Les féministes sont d'ailleurs tellement énervées que deux urinoirs sur quatre ont subi leurs foudres et ont été endommagés. Pour marquer leur mécontentement, elles ont collés des serviettes hygéniques avec des messages à l'arrière pour se plaindre du fait que les hommes sont autorisés à se soulager en public alors que l'allaitement public est encore un problème. Des messages tels que "Les hommes qui font uriner leurs organes génitaux sont subventionnés par la mairie" ont été retrouvés en guise de protestation. 

Moins de toilettes publiques

Le groupe féministe Femen nie toute implication. Quoi qu'il en soit, la maire de Paris, Anne Hidalgo, a porté plainte.

Pour les féministes, les "uritrottoirs" envoient un signal fort : celui d'affirmer que la rue appartient aux hommes et qu'ils peuvent agir comme bon leur semble en public. "L'espace public est également occupé par des femmes et des enfants qui ne veulent peut-être pas voir des hommes uriner en public", explique Gwendoline Coipeault de l'organisation féministe Femmes solidaires. Pour elle, les hommes devraient plutôt être encouragés à utiliser les toilettes publiques dont le nombre a été réduit à Paris car elles attiraient le trafic de drogue et la prostitution.

Articles recommandés pour vous