RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

"Parallèle 50": un nouveau cidre pomme-raisin créé par la Coopérative Vin du Pays de Herve

Michel Schoonbroodt, le Directeur de la Coopérative Vin du Pays de Herve, heureux de présenter son nouveau cidre "Parallèle 50" fait de pommes et raisins.
02 févr. 2022 à 12:32 - mise à jour 02 févr. 2022 à 12:33Temps de lecture2 min
Par Philippe Collette

Si vous avez l’intention de déguster des crêpes pour la Chandeleur en ce 2 février, vous pourriez les accompagner d’un nouveau produit de chez nous : "Le Parallèle 50", un cidre de pommes auquel on a ajouté du raisin ; ce produit vient d’être créé par la Coopérative du Vin du Pays de Herve pour compenser la perte de production de vin du Pays de Herve élevé sur les 8 hectares de vignes dont elle dispose, suite aux mauvaises vendanges de l’automne dernier. La Coopérative a voulu réagir très vite à ce mauvais coup du sort en ajoutant un nouveau produit à sa gamme, dont la composition est pour le moins inattendue.
 

"La latitude des vignes"

Un cidre pomme-raisin, voilà qui est original tout comme son nom d’ailleurs : le Parallèle 50, car c’est la latitude (50 degrés Nord) des huit hectares de vignes de la Coopérative réparties sur plusieurs sites, dont celui de Montzen où a été érigé le chai qui abrite la production du vin et donc, depuis trois mois, la fermentation du nouveau cidre.

Et d’abord un avis, celui d’une coopératrice, Nirmala, qui vient de découvrir "Parallèle 50": " C’est très saisissant, d’abord au nez, il est très parfumé, on sent déjà la présence de raisin ; au goût aussi, c’est très plaisant, très festif".

 

 

De mauvaises vendanges : 60 pourcents de perte !

C’est dans plusieurs cuves habituellement réservées à la fabrication du Vin du Pays de Herve qu’a été fermenté le cidre "Parallèle 50".
C’est dans plusieurs cuves habituellement réservées à la fabrication du Vin du Pays de Herve qu’a été fermenté le cidre "Parallèle 50". RTBF Philippe Collette

En fait, c’est un peu par un mauvais hasard que les responsables de la coopérative ont imaginé ce nouveau breuvage pour le moins original : "Nos vendanges de l’automne dernier n’ont pas été celles attendues, ce qui est à la base du nouveau cidre, explique Michel Schoonbroodt, directeur de la Coopérative : 60 pourcents de raisin ont été perdus à cause de la météo et des oiseaux ; nous nous sommes retrouvés avec un sérieux manque à gagner mais aussi avec plusieurs cuves vides faute de vin en suffisance; il a donc fallu retrouver du chiffre d’affaires pour compenser cette perte, d’où la création du cidre décidée fin octobre." Le technicien de la coopérative s’est lancé dans plusieurs essais au chai de Montzen pour finalement jeter son dévolu sur un faible ajout de raisin au jus de pommes. " Nous avons eu l’opportunité d’acheter du jus de pommes chez Meurens à Aubel, poursuit le directeur, et nous l’avons transporté à Montzen dans nos cuves pour qu’il fermente. Le cidre est composé à 99 pourcents de pommes et 1 pourcent de raisin. "

 

 

 

 

 

 

"Le raisin adoucit le produit"

"Parallèle 50", le nouveau cidre, est désormais écoulé en divers points de vente.
"Parallèle 50", le nouveau cidre, est désormais écoulé en divers points de vente. RTBF Philippe Collette

Mais pourquoi donc ajouter du raisin au jus de pomme : " lors de nos essais, explique encore Michel Schoonbroodt, nous avons constaté que le raisin adoucissait le produit et le rendait très agréable. On est alors parti de 6000 litres de jus de pomme pour fabriquer 7900 bouteilles de Parallèle 50 ; il a fallu 10 tonnes de pommes pour arriver à ces 6000 litres."

La création de ce cidre " Parallèle 50 " illustre la capacité de la coopérative à s’adapter aux coups du sort, tout en innovant. Ce cidre, sauf surprise, ne devrait être qu’un "one shot" car à la coopérative, c’est avec une impatience non dissimulée que l’on attend des vendanges très productives à l’automne 2022, notamment par la pose de nouveaux filets pour protéger les vignes des oiseaux et dans l’espoir d’une météo moins humide qu’en été 2021 ce qui, espérons-le, ne devrait pas être trop difficile…

 

Sur le même sujet

Vin belge : 52.000 pieds de vignes à la Ferme du Val Notre-Dame à Wanze

Nos producteurs locaux

Vin : Comment choisir le bon verre ?

Bientôt à table

Articles recommandés pour vous