RTBFPasser au contenu

Papouasie-Nouvelle-Guinée: 17 détenus abattus lors d'une évasion massive

Papouasie-Nouvelle-Guinée: 17 détenus abattus lors d'une évasion massive
15 mai 2017 à 04:14 - mise à jour 15 mai 2017 à 04:141 min
Par RTBF avec Belga

Au moins 17 détenus ont été tués par balle quand une évasion de masse a eu lieu dans une prison de Lae, en Papouasie-Nouvelle-Guinée, rapportent des médias locaux lundi.

77 personnes se sont évadées à cette occasion, dont celles qui ont péri sous les tirs.

Les faits remontent à vendredi, mais n'ont été rendus publics que lundi. La prison concernée a connu au moins une évasion massive chaque année depuis 2014. Selon le journal Post-Courier, les cadavres des détenus tués ont été conservés durant le week-end dans une morgue d'hôpital.

La police de la ville de Lae a averti les habitants des environs qu'ils devaient s'attendre à un regain de criminalité à la suite de l'évasion, leur demandant de "rester vigilants". "Ce sont des gens indésirables, une menace pour la communauté", a indiqué un commandant à la presse. "La majorité des fugitifs avaient été arrêtés pour des crimes graves, et étaient détenus en attente de procès", a-t-il précisé.

Des 60 détenus sortis vivants de l'évasion, trois ont été récupérés et 57 sont encore dans la nature, selon lui. La police prévoit de lancer une opération de recherche. La prison de Buimo, une des plus importantes du pays, a été critiquée par le passé pour sa surpopulation et ses conditions de détention déplorables. Selon EMTV, la prison logeait en janvier 860 personnes, alors qu'elle a été construite pour 400 prisonniers.

L'an dernier, 12 détenus avaient été abattus et 18 autres blessés quand 94 prisonniers avaient tenté de s'échapper.

Articles recommandés pour vous