RTBFPasser au contenu

La Une

Paola, côté jardin : les confidences d’une Reine

Paola, côté jardin : les confidences d’une Reine
18 janv. 2022 à 16:43 - mise à jour 19 janv. 2022 à 15:542 min
Par Maureen Loader

Paola, côté jardin ", un film inédit et historique co-produit par la RTBF, Alizé production et Tempo Allegro. Réalisé par Nicolas Delvaulx. A découvrir le vendredi 18 février sur La Une. 

Pour la première fois, une Reine des Belges s'est confiée en toute intimité face à la caméra.

Paola, côté jardin, ce sont les confessions d’une reine, mais surtout celles d’une femme. Grâce à ce témoignage unique, on découvre derrière le voile de la reine, une femme vraie, passionnée et authentique.

Un document exceptionnel  qui a été possible grâce au lien privilégié qui s’est créé entre le réalisateur Nicolas Delvaulx, le Roi Albert et la Reine Paola au cours des deux années de tournage.

" Je pense que c’est le témoignage exceptionnel d’une Reine des Belges sur la façon dont elle a vécu intimement sa vie et sa fonction royale. C’est la première fois que cela arrive dans l’Histoire de notre pays. ".

Les souverains avec le réalisateur à Grasse
Les souverains avec le réalisateur à Grasse © Tous droits réservés

Le réalisateur Nicolas Delvaulx dit de cette rencontre qu’elle est l’une des plus belles de sa carrière. Et d’ajouter, " Lorsqu’elle a accepté, la reine m’a fait confiance pour aller vers une confession profonde, sincère, un film où nous voulions aller vers l’essentiel. "

Ces quelques phrases reprises du documentaire montrent à quel point elle a accepté de se dévoiler. Citations:

 " Je suis de plus en plus fascinée par l’amour qui m’habite maintenant et celui auquel j’aspirais à 20 ans… Je me vois à 20 ans avec une grande soif de bonheur idéalisé, sans contrainte sociale, sans limite… "

 " Il y a une passion que j’ai développée (celle) du jardinage, de la nature. Une passion de la maison que je voulais attirante. Entre autre une très bonne cuisine. Les (petits)enfants disent : " Chez Nonni, on mange bien ! " 

© Tous droits réservés

" En fait, je n’étais pas heureuse pendant 10 ans. Je n’étais absolument pas heureuse du tout et je sentais que j’avais du désordre… je ne savais pas où aller ? Il y avait ce danger du divorce à ce moment-là…. J’ai pris une distance de tout pendant 10 ans. De 70 à +/- 80. J’étais beaucoup seule pendant ces 10 ans. J’étais très, très malheureuse et très triste. Et puis Il m’a dit " Je t’ai toujours aimée. ". Ca m’a fait plaisir. "

 " C’est dommage qu’on ne peut pas répéter les choses, répéter les années, parce que là je comprends combien c’est important de donner de l’affection ."

 " Quand on accepte ce qu’on doit faire, on devient libre. "

Rendez-vous le vendredi 18 février, sur La Une, pour découvrir ce documentaire exceptionnel. 

Articles recommandés pour vous