RTBFPasser au contenu

Monde

Palestinien tué: les suspects sont des "juifs extrémistes"

Palestinien tué: les suspects sont des "juifs extrémistes"
06 juil. 2014 à 11:39 - mise à jour 06 juil. 2014 à 11:501 min
Par Jean-Claude Verset

"Les gens arrêtés en lien avec cette affaire appartiennent apparemment à un groupe extrémiste juif", a déclaré un responsable israélien. Selon le quotidien Haaretz, six personnes ont été appréhendées dans le cadre de cette affaire.

Aucune autre information n'a été divulguée, l'enquête étant soumise à la censure médiatique, mais la police a laissé entendre dimanche, pour la première fois, que ce crime pourrait avoir eu des motifs politiques.

"En ce qui concerne le meurtre de l'adolescent de Chouafat, la piste privilégiée dans l'enquête est celle d'un crime à motif nationaliste", a déclaré Louba Samri, porte-parole de la police.

Mohammad Abou Khdeir, 16 ans, avait été enlevé dans la nuit de mardi à mercredi dans le quartier de Chouafat, à Jérusalem-Est occupée et annexée. Son cadavre - entièrement brûlé selon l'avocat de la famille - a été retrouvé quelques heures plus tard près d'une forêt dans la partie ouest de la ville.

Des responsables et des médias palestiniens ont accusé des juifs extrémistes de l'avoir enlevé et tué en représailles au meurtre de trois étudiants israéliens dans le sud de la Cisjordanie, attribué par Israël au mouvement islamiste Hamas.

Benjamin Netanyahu appelle son gouvernement à "garder la tête froide"

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a exhorté dimanche son gouvernement à "garder la tête froide", en réponse à des déclarations belliqueuses de ses ministres appelant à une opération d'envergure contre le Hamas dans la bande de Gaza.

"L'expérience a prouvé que dans des moments comme aujourd'hui, nous devons agir de manière responsable, garder la tête froide et nous abstenir de propos  durs et impétueux", a déclaré Benjamin Netanyahu à l'ouverture du conseil des ministres, en promettant de "faire tout le nécessaire pour ramener la paix et la sécurité" dans le sud d'Israël.

Des déclarations faites avant l’annonce du rôle possible de juifs extrémistes dans la mort du jeune Palestinien.

Avec agences

Mort du jeune Palestinien: six suspects arrêtés

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous