Monde

Pakistan: Musharraf restera libre encore au moins quelques semaines

L'ex-président pakistanais Pervez Musharraf devant un tribunal de Karachi, le 29 mars 2013

© Rizwan Tabassum - AFP

29 mars 2013 à 09:44 - mise à jour 29 mars 2013 à 12:19Temps de lecture1 min
Par AFP

Le général à la retraite, qui a mis fin dimanche à quatre ans d'exil afin de participer aux élections législatives du 11 mai, s'est présenté vendredi en fin de matinée sous escorte policière devant un tribunal de Karachi.

"C'est un dictateur, il devrait être pendu", ont scandé une vingtaine d'avocats au passage de Pervez Musharraf, avant que l'un d'entre eux lance sa chaussure en direction de l'ancien général.

La chaussure ne l'a pas atteint, selon des images diffusées par les chaînes locales. L'assaillant a quant à lui été interpellé par des membres des services secrets vêtus en civil, d'après des témoins.

Pervez Musharraf, au pouvoir à partir de son coup d'état en 1999 jusqu'à sa démission à l'été 2008, est mis en cause dans trois affaires : les meurtres du chef indépendantiste de la province instable du Baloutchistan (sud-ouest) Akbar Bugti en 2006 et de Benazir Bhutto en 2007, et le renvoi illégal de juges la même année.

La justice pakistanaise avait gelé temporairement la semaine dernière les mandats d'arrêt contre lui en échange d'une caution de 300 000 roupies (2360 euros). Or le tribunal a reconduit pour deux semaines vendredi sa liberté dans l'affaire des juges et de trois semaines dans celles des meurtres, selon des responsables de la justice et de son parti.

Pervez Musharraf doit être candidat aux législatives nationales du 11 mai sous la bannière de l'APML (All Pakistan Muslim League), un parti créé en exil et qui ne comptait aucun député dans le dernier gouvernement.


AFP

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Pakistan: l'ex-président Musharraf reste en détention

Monde

Pakistan: la justice ordonne l'arrestation de l'ex-président Musharraf

Monde

Articles recommandés pour vous