Pakistan: "La charia n'oblige pas les femmes à se voiler le visage"

Une Pakistanaise qui porte un voile

© Archive AKHTAR SOOMRO - BELGAIMAGE

20 oct. 2015 à 11:55 - mise à jour 20 oct. 2015 à 11:55Temps de lecture1 min
Par Belga

La principale autorité religieuse au Pakistan a estimé que la loi islamique n'obligeait pas les femmes à se couvrir le visage, les mains ou les pieds, une décision inhabituelle pour cette institution conservatrice, et saluée par les défenseurs des droits de l'Homme.

Le Conseil d'idéologie islamique (CII), créé en 1962 pour renseigner le Parlement du Pakistan sur la compatibilité des lois du pays avec la charia, a émis cet avis lors d'une réunion lundi.

Le président du CII, le maulana Muhammad Khan Sheerani, a néanmoins "conseillé aux femmes de respecter la morale et avoir une attitude modeste en société", a indiqué à l'AFP un porte-parole de l'institution.

Le dignitaire a recommandé aux femmes de "couvrir leurs membres afin d'éviter les menaces ou les actions malveillantes".

Une militante active pour les droits de l'Homme, Farzana Bari, a estimé que la décision était "encourageante".

Le CII, dont les recommandations ne sont pas contraignantes, a été très critiqué pour certaines décisions par le passé. L'an dernier, il avait ainsi estimé que l'interdiction du mariage des enfants était incompatible avec la loi islamique, et réclamé que le gouvernement amende ses lois, à la grande colère des défenseurs des droits de l'Homme.