Monde

Pakistan: l'ex président Musharraf accusé du meurtre de Benazir Bhutto

L'ancien président pakistanais Musharraf va être accusé du meurtre de sa rivale
30 juil. 2013 à 09:23 - mise à jour 30 juil. 2013 à 09:37Temps de lecture1 min
Par Belga News

Pervez Musharraf, rentré au Pakistan fin mars après quatre ans d'exil, a été rapidement rattrapé par plusieurs affaires, étant notamment soupçonné de complot pour le meurtre de Benazir Bhutto, tuée en décembre 2007 lors d'une attaque à l'arme légère doublée d'un attentat suicide.

L'ex-général, placé en résidence surveillée dans sa villa des environs de la capitale Islamabad, s'est présenté mardi à une audience d'un tribunal anti-terroriste dans cette affaire, a dit le procureur Chaudhry Azhar.

Pervez Musharraf doit comparaître à nouveau lors d'une audience clé le 6 août prochain. "Les accusations de complot criminel et de meurtre seront alors lues en sa présence. Il devra lire l'acte d'accusation et le signer afin que les procédures judiciaires se poursuivent", a ajouté le procureur.

Un des avocats de Pervez Musharraf, Me Ahmed Raza Kasuri, a assuré que l'ancien militaire arrivé au pouvoir en 1999 à la faveur d'un coup d'Etat allait plaider non-coupable dans cette affaire, et qu'il se présenterait en cour.

Personne n'a été condamné pour le meurtre de Benazir Bhutto. Le régime de Pervez Musharraf avait à l'époque accusé le chef des talibans pakistanais du TTP, Baitullah Mehsud, qui avait nié toute implication et a depuis été tué par un tir de drone américain.

 

Belga

Sur le même sujet

Pakistan : l'homme d'affaires Mamnoon Hussain a été élu président

Monde

Pakistan: les talibans attaquent une prison et libèrent plus de 200 détenus

Monde