RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liege

Ougrée : la dépollution des anciens Ateliers centraux commence

Ces terres polluées seront enlevées pour faire place nette au projet de réaffectation du site
25 mai 2021 à 12:21Temps de lecture1 min
Par Françoise Dubois

La reconversion du site des anciens Ateliers centraux d’Ougrée se poursuit. Après l’obtention du permis, après la déconstruction partielle de certains des bâtiments et les analyses de sols, place, depuis ce mardi, à la dépollution du site.

Occupés d’abord par une usine à zinc puis, surtout, par Cockerill à partir de 1937, les ateliers centraux ont cessé toute activité début des années 2000.

Les analyses de sol ont mis en évidence la présence de certains métaux lourds et d’hydrocarbures notamment. La SPAQUE commence à enlever ces terres pour les évacuer vers des centres de traitements agréés.

Une esquisse du projet de réaffectation dessiné par Baumans-Deffet
Une esquisse du projet de réaffectation dessiné par Baumans-Deffet Tous droits réservés

Cette réhabilitation des Ateliers centraux, c’est un des éléments du Master Plan de Seraing, de la construction du boulevard urbain. Ce site de 4 hectares accueillera un parking de 650 places pour le délestage de toute la zone car il sera connecté à la ligne de chemin de fer 125A et donc à Liège Guillemins. Une traversée piétonne passera dans la halle centrale. Une passerelle piétonne et cycliste verra également le jour. La passerelle mènera au parc de Trasenster.

C’est tout un quartier qui est en mutation là-bas avec l’ouverture aussi de la salle de concerts de l’OM. Les halles offriront encore de l’espace pour d’autres projets.

Un projet qui bénéficie de subventions des fonds européens FEDER notamment pour plus de 11 millions d’euros et dont on pourrait voir les premiers éléments en 2023.

Articles recommandés pour vous