RTBFPasser au contenu

Regions

Où vont les gens du voyage, quand ils s'en vont ?

Où vont les gens du voyage, quand ils s'en vont ?
30 mai 2011 à 09:181 min
Par Christine Pinchart

Ils parlent plusieurs langues, mais celle qui leur permet de communiquer entre eux se nomme manouche. Les Manouches sont un peuple d’origine indienne, arrivé en Europe il y a 600 ans. Leur installation sur le territoire de la Belgique d’aujourd’hui, date du 15ème siècle. Leur mode de vie n’a guère changé depuis, hormis les moyens de transport. L’âne et la roulotte utilisés au fil du temps, ont été remplacés par des caravanes dans les années 30. "Nous voulons rester dans les caravanes", précise Nadia. "Nous voulons voyager pour continuer l’œuvre du seigneur, mettre le chapiteau et apporter l’évangile partout dans ce pays".

La moitié des Gitans qui circulent en Belgique et en France sont évangéliques et le chapiteau dont parle Nadia représente leur église, installée au cœur du lieu de vie. C’est cette religion commune qui justifie leurs déplacements. Un engagement accentué par une instabilité identitaire.

Pour les enfants, le lieu de villégiature occasionnel représente un grand jardin et les deux caravanes par famille leur permettent d’avoir leur propre chambre. L’école s’y invite par correspondance, pour ceux qui ne sont pas scolarisés, pendant que les hommes s’attèlent aux petits boulots : jardinage, élagage d’arbres ou réparations de toitures.

Seul problème, l’accueil de ces nomades, qui nécessite un grand terrain, de préférence aménagé. Un accueil qui dépend de la bonne volonté des responsables communaux, sachant qu'il n'existe aucune règle en la matière. Un problème à gérer une partie de l'année, puisque l'été arrivant, ils reprennent la route chaque semaine.

Christine Pinchart avec Odile Leherte

Articles recommandés pour vous