La Trois

“Orpheline” : l’histoire d’une femme en 4 portraits

© IMAGINE

24 janv. 2023 à 13:26Temps de lecture1 min
Par Liam Debruel

"Orpheline” suit la vie à rebours d’une femme à 4 moments de sa vie par des actrices différentes. Elle est incarnée notamment par Adèle Haenel et Adèle Exarchopoulos

Le projet d’Arnaud des Pallières sur “Orpheline” était particulier : souhaitant proposer un portrait unique de femme, il demande à sa coscénariste Christelle Berthevas de raconter le plus d’informations personnelles sur sa vie pour proposer quelque chose au plus proche du réel. Il en est ressorti ce film, saisissant l’existence d’une femme à l’envers et à quatre âges différents. Renée a 27 ans et voit sa tentative d’avoir un enfant avec son compagnon mise à mal par la sortie de prison d’une ancienne complice. Sandra a 20 ans quand elle rencontre un homme mystérieux lui faisant découvrir le domaine des courses hippiques ainsi que Tara. Karine a 13 ans et elle accumule les fugues pour s’éloigner d’un milieu familial violent. Kiki a 6 ans quand sa vie bascule à la suite d’une partie de cache-cache.

© IMAGINE

4 actrices pour 4 moments différents

Comme le montre ce résumé, le personnage change à chaque fois d’actrice mais également de prénom. C’était une décision prise très tôt par le réalisateur durant l’écriture du scénario afin de montrer un protagoniste évoluant constamment et fuyant toute forme d’assignation :

Devant le projet d’ "Orpheline", j’éprouve le sentiment d’avoir à mettre mon travail au service d’une histoire qui est plus qu’une fiction et ne m’appartient pas. Celle de la lutte d’une femme pour sa vie, sa liberté et son identité

Il a aussi rapidement refusé de chercher une quelconque ressemblance physique entre ses actrices, notamment Adèle Haenel et Adèle Exarchopoulos :


Je choisis un acteur parce qu’il est bon. Qu’il est la meilleure version possible du personnage. Pas parce qu’il ressemble physiquement à l’image que j’en ai.

Intitulé “Orpheline” suite à une proposition de Christelle Berthevas face à l’incompréhension des parents de l’héroïne mais également la narration concentrée sur son point de vue, ce long-métrage amène une certaine proposition pour mieux narrer ce portrait de femme.

“Orpheline”, le jeudi 26 janvier à 23h05 sur La Trois et en replay sur Auvio.

 

Inscrivez-vous à la newsletter TV!

Tous les jeudis matin, recevez un aperçu de votre programme sur les trois chaînes TV de la RTBF : La Une, Tipik et La Trois.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous