Ores "ouverte" à la discussion quant à un rapprochement avec Resa

Le siège d'Ores en Wallonie picarde

© Facebook Ores

21 févr. 2018 à 17:26 - mise à jour 21 févr. 2018 à 17:26Temps de lecture1 min
Par Belga

Le conseil d'administration du gestionnaire de réseau de distribution (GRD) Ores a confirmé mercredi sa disponibilité quant à un rapprochement avec le GRD Resa. L'entreprise réagit ainsi aux décisions prises par Finanpart lundi et aux déclarations du ministre wallon de l'Energie Jean-Luc Crucke.

Lundi, le conseil d'administration de Finanpart, une filiale intermédiaire entre l'intercommunale Publifin et la société Nethys, a décidé la séparation de RESA et de Nethys. Parmi les hypothèses de fonctionnement évoquées figure ainsi un rapprochement entre Resa et Ores.

Le ministre wallon de l'Energie avait directement réagi en se prononçant en faveur d'un GRD unique sur le territoire régional, soit une fusion entre les deux entreprises.

Appelé à prendre position mercredi, le CA d'Ores a fait part de sa "disponibilité (...) pour répondre à toute demande formalisée qui lui serait adressée pour analyser les modalités d'un tel rapprochement". Il a mandaté le président et administrateur délégué du gestionnaire Fernand Grifnée pour ouvrir les discussions.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous