RTBFPasser au contenu

Tarmac

Orelsan sort son propre Street Fighter : la bromance du rap et du gaming

Les spectateurs du concert d’Orelsan ont carrément pu jouer à "Civilisation Fighter" (en référence au nom de son dernier album) sur des bornes d’arcade installées pour l’occasion.
24 mars 2022 à 16:413 min
Par Guillaume Guilbert

Les fans d’Orelsan l’ont découvert en passant dans les travées de l’Accor Arena : le rappeur a développé sa propre version du jeu vidéo Street Fighter. Un nouveau crossover qui s’ajoute à la belle histoire d’amour entre le rap et le gaming.

Et on peut dire qu’il n’a pas fait les choses à moitié : les spectateurs de son concert ont carrément pu jouer à "Civilisation Fighter" (en référence au nom de son dernier album) sur des bornes d’arcade installées pour l’occasion. Pour combattre, le joueur peut choisir entre deux personnages : Orelsan ou son alter-égo Raelsan, des avatars au look de personnages de mangas.

Malheureusement, le jeu réalisé en collaboration avec Neo Legend Store n’est pas disponible en téléchargement ou sur console, mais l’un des développeurs du jeu a laissé entendre sur Twitter qui cela pourrait un jour être le cas.

Que ce soit dans ses lyrics ou en interview, Orelsan n’a jamais caché son amour pour les jeux vidéo, et particulièrement le jeu de combat Street Fighter. Dans une de ses premières tournées, Orelsan invitaient des gens du public à venir jouer à Street Fighter sur scène. Il avait aussi prêté sa voix plus tard à un documentaire sur le mythique jeu.

Loading...

Deux secteurs très proches

Mais le rappeur de Caen est loin d’être le seul à s’incruster dans le monde du gaming. Et ce n’est pas nouveau !

Les plus anciens d’entre vous se souviennent sûrement de la trilogie de jeux liés à Def Jam, le gros label de rap américain, dans les années 2000. Dans "Def Jam Vendetta", "Fight For New-York" et "Def Jam Icon", tu pouvais prendre l’avatar d’artistes du label comme Fat Joe, Ludacris, Sean Paul ou encore Method Man et Redman, et affronter une autre tête d’affiche du rap game de l’époque. Mais on pourrait bien revoir débarquer ce jeu sous sa version 2022 ! L’an dernier, l’ancien président de Def Jam faisait gonfler la rumeur en demandant à ses followers si le jeu devait être relancé.

Du côté français, c’est le youtubeur et rappeur Mister V qui a eu la chance de voir son avatar dans le jeu de basket NBA 2K20. (Il était d’ailleurs le seul européen non-basketteur présent dans le jeu). Mais dans ces trois cas, les rappeurs intègrent des jeux vidéo mais leur avatar n’y fait pas de la musique (du basket pour Mister V, et de la bagarre pour Orelsan et Ludacris).

C’est pourquoi le concert de Travis Scott au sein même de l’univers de Fortnite a été un vrai événement il y a deux ans. Une scénographie assez impressionnante, un avatar de Travis plutôt réaliste et même un public, le rappeur a rassemblé 12,3 millions de joueurs uniques lors de la première diffusion de ce concert virtuel. La vidéo du concert disponible sur Youtube comptabilise aujourd’hui plus de 180 millions de vues. Du côté français, citons aussi Alonzo qui a lui aussi donné un concert virtuel (sur GTA V).

Je me suis retrouvé avec des jeunes qui avaient des millions de vues, des communautés de fou, et qui peuvent rassembler des centaines de personnes avec un tweet

Si les développeurs de jeux vidéo ont bien compris l’intérêt marketing d’intégrer des rappeurs à leurs univers, les rappeurs aussi ont bien compris l’intérêt d’investir dans le monde du gaming.

Fianso a d’ailleurs été un des premiers à faire le pas en lançant sa propre équipe de ESport en 2018 : Affranchis Gaming. Dans une interview qu’il nous a accordée à l’époque, Fianso expliquait l’énorme potentiel de ce secteur : "Le monde du gaming, c’est un microcosme très fermé. Et les gameurs sont souvent des mecs qui ont l’impression qu’on ne les regarde pas. Je me suis retrouvé avec des jeunes qui avaient des millions de vues, des communautés de fou, et qui peuvent rassembler des centaines de personnes avec un tweet".

C’est probablement ce qu’ont dû se dire d’autres rappeurs comme Drake qui devenait en 2018 co-propriétaire de 100 Thieves, une équipe américaine de ESport. De son côté, Snoop Dogg vient d’intégrer la team FaZe Clan en tant que joueur, mais aussi en tant que membre du conseil d’administration pour faire profiter de son sens développé du business.

Le monde du rap est en constante évolution et a bien compris l’intérêt et la force de frappe que représente le monde du gaming. Au-delà de l’aspect créatif que peut amener la fusion des deux mondes, les rappeurs qui sont bien souvent eux-mêmes des fans de jeux vidéo voient dans le gaming une opportunité ludique d’augmenter la taille de leur communauté.

Sur le même sujet

06 mai 2022 à 10:54
1 min
30 mars 2022 à 12:20
1 min

Articles recommandés pour vous