RTBFPasser au contenu

Le 6/8

OrelSan : son nouveau disque est "l’un des albums français les plus intéressants de l’année"

Orelsan © 3e bureau/Pias

Le 6-8

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

19 nov. 2021 à 14:342 min
Par François Saint-Amand

Le rappeur français de 39 ans est au sommet de sa popularité : son 4e album solo, Civilisation, écrase tout sur son passage. Bruno Tummers s’est donc penché sur ce disque plein de promesses.

Si l’album 30 d’Adele est considéré comme la sortie de l’année 2021 côté anglophone, que dire côté francophone ! Stromae et Angèle ont aussi amorcé leur retour, avec un nouvel album respectif qui paraîtra prochainement.

Mais la sensation francophone, on la doit pour le moment au rappeur OrelSan qui signe un retour fracassant.

Qui est OrelSan ? Vous avez les bases

Aurélien Cotentin de son vrai nom, remporte l’adhésion du grand public en 2017 sur son troisième album solo, La fête est finie grâce entre autres aux tubes Basique ou La pluie, en collaboration avec Stromae.

Le rappeur, originaire de Normandie, tentait avant cette consécration, de percer dans le rap depuis plusieurs années. Son profil de 'looser', entouré d’une bande de potes geeks, et les mauvaises connexions dans le milieu, ne l’ont pas aidé. Mais son travail finit par payer : il parvient à réaliser son rêve avec ses potes, le rappeur Gringe et le producteur Skread, qui collaborent d’ailleurs encore avec lui en 2021.

Cependant, tout aurait pu s’arrêter dès 2009 avec la polémique suscitée par sa chanson Sale Pute, balancée sur MySpace, aux paroles extrêmement violentes et misogynes.

Malgré cet incident quasiment diplomatique, OrelSan se relève à nouveau et conquiert un nombre incroyable de fans dans les années suivantes.

Ce parcours parfois chaotique dans la musique, est raconté par son propre frère, Clément, dans le documentaire Montre jamais ça à personne, qui a filmé tout son cheminement jusqu’à aujourd’hui.

Le sommet de la popularité

OrelSan rameute les foules autour de lui, au point d’être le rappeur français numéro un actuellement. 5 AccorHotels Arena à Paris-Bercy sont prévues et 4 sont déjà sold out, ainsi qu’un Palais 12 le 25 mars 2022 à Bruxelles. Une prouesse d’autant plus incroyable qu’aucun son n’avait encore filtré de son nouvel album, Civilisation, déjà sacré disque d’or avant même sa sortie.

Le premier extrait, L’odeur de l’essence, a été révélé ce 17 novembre. Cette chanson coup de poing, au flow presque ininterrompu et énervé se présente comme une plainte des travers de la société actuelle. OrelSan charge tout et tout le monde : la montée des extrêmes, le clivage créé par les réseaux sociaux, l’échec des gouvernements face aux dernières crises, les discours hypocrites des citoyens, les incohérences du système,…

En deux jours, le clip a mis le feu à YouTube, cumulant plus de 3 millions de vues sur cette plateforme. Un 'looser' on disait ?

Loading...

L’odeur d’un nouveau succès

L’odeur de l’essence s’éloigne des titres plus proches de la variété comme La pluie ou La Terre est ronde, mais les autres plages de l’album sont plus douces que ce premier single. Il collabore notamment avec Pharrell Williams sur Dernier verre, qui pourrait devenir un futur tube.

Les 15 titres qui composent Civilisation évoquent sa vision du monde qui l’entoure. "C’est un album très marqué vers l’extérieur, avec un regard sur sa société et sa génération qui est beaucoup plus humaniste que par le passé" observe Bruno Tummers. "C’est très bien écrit, c’est le son d’une génération et c’est l’un des albums français les plus intéressants de l’année".

Simple, basique, OrelSan frappe encore très fort avec Civilisation.

Loading...

Retrouvez l’actualité musicale avec Bruno Tummers, et bien d’autres chroniques dans Le 6-8 en semaine sur La Une et sur Auvio.

Sur le même sujet

26 nov. 2021 à 11:15
2 min
26 nov. 2021 à 10:36
2 min

Articles recommandés pour vous