RTBFPasser au contenu

Tipik

Orelsan est critiqué sur "L’odeur de l’essence" à cause de l’utilisation du terme "Mongol"

Orelsan est critiqué sur "L’odeur de l’essence" à cause de l’utilisation du terme "Mongol"
24 déc. 2021 à 15:472 min
Par Anaïs Pletinckx

Le nouvel album d’Orelsan est sorti le 19 novembre avec "L’odeur de l’essence" comme premier extrait quelques jours plus tôt. Ce morceau puissant montrait Orelsan au sommet de son art. Aujourd’hui la chanson fait polémique et il existe même une pétition contre elle. La pétition appelle au boycott de l’artiste en l’accusant d’utiliser le terme " Mongol " de manière discriminatoire et raciste.

La pétition diffusée sur change.org a déjà recueilli plus de 13 000 signatures. On peut lire " Nous considérons que l’utilisation du terme " mongol " de cette manière est non seulement insultante, mais porte aussi atteinte à l’identité mongole et banalise le non-respect envers la dignité humaine. Cette pensée raciste et discriminatoire des derniers siècles ne doit pas être cristallisée dans la société actuelle ". Selon les initiateurs de ce texte, le terme " Mongol " comme il est employé dans le titre, renvoi au mot " idiot " et non pas aux gens de nationalité ou d’origine mongole (de Mongolie). Mais ils souhaitent mettre en lumière son utilisation qui reste à leurs yeux insultante et raciste.

Orelsan chante : "Depuis qu’les mongols sont devenus des experts. Entourés d’mongols, l’Empire mongol. On fait les mongols pour plaire aux mongols. On prend des mongols on leur donne des armes. Appelle ça justice, s’étonne des drames".

L’association " Routes Nomades " condamne la chanson, espère faire pression sur les médias pour ne plus la diffuser, demande à Orelsan de s’excuser publiquement, demande à l’artiste de supprimer le terme de son morceau et espère faire pression sur les salles de spectacle pour annuler ces concerts tant qu’il ne se sera pas excusé.

De vives réactions s’opposent déjà à cette pétition comme c’est le cas dans l’émission française "Les grandes gueules" où une intervenante commente : " Et ‘L’odeur de l’essence’reflète bien notre époque. Cette polémique aussi. C’est une époque de dingues, de dingues absolus qui ne sont même pas capables d’écouter une chanson, qui ressentent une micro-agression… Arrêtez, sortez, allez vivre un peu. Bravo Orelsan !".

 

Loading...

 

Il est vrai que l’artiste reflète notre époque dans ce morceau et pourrait rendre ridicule cette pétition avec ses paroles : " Dès qu’un connard fait quelque chose de mal
Quelque part le monde entier d’vient susceptible (Regarde) " provenant directement du morceau visé. Un peu plus loin dans " L’odeur de l’essence ", il met en garde " Youtubeurs fascistes, pseudo subversifs, Voilà c’qu’on a quand on censure les artistes, Rien n’avance jamais, nombreux s’radicalisent ".

L’artiste ne s’est pas encore exprimé sur le sujet mais sa chanson semble le faire à sa place, non ?

Sur le même sujet

03 janv. 2022 à 13:39
1 min
28 déc. 2021 à 21:42
3 min

Articles recommandés pour vous