RTBFPasser au contenu

Supers Nanas

Ophélie Fontana nous raconte l'histoire d'une chaussure mythique

23 janv. 2021 à 13:462 min
Par Clarysse Detry

Aujourd'hui, Dr. Martens, ce sont 130 magasins dans le monde, dont trois en Belgique (Anvers, Bruxelles et Gand). La célèbre marque britannique a annoncé durant ce mois de janvier son intention d'entrer en bourse.  

Ophélie Fontana nous raconte l'histoire d'une chaussure mythique

D’après la légende, un docteur allemand, Klaus Maertens, se serait blessé au début des années 50 lors de vacances au ski et aurait cherché à développer, avec son ami le Dr Herbert Funck, une chaussure orthopédique lui facilitant ses déplacements. Il développe alors une paire à partir d’un vieux pneu de voiture. Au fur et à mesure, il améliore son invention pour plus de confort, jusqu’à arriver à un modèle incorporant une semelle sur coussin d’air, les " Doc Maertens ". Klaus Maertens dépose alors un brevet pour protéger son invention et en 1947, il débute la production de ses chaussures à la main, dans la ville de Seeshaupt. Le succès est alors immédiat et oblige Funck et Maertens à ouvrir une usine à Munich en 1952.

Ophélie Fontana nous raconte l'histoire d'une chaussure mythique

À la fin des années 50, la gamme s’étend à plus de 200 modèles différents et 80% de la production s’adresse alors aux femmes de plus de 40 ans. Il ne lui reste plus qu’une chose à faire pour Klaus et Herbert : faire connaître leur produit. Si il est certain que nos chers docteurs allemands sont les géniteurs de la marque, leur aventure n’aurait pu prendre une dimension internationale sans l’intervention d’un ingénieur anglais : Bill Griggs. 

En 1959, Bill Griggs tombe sur une publicité dans un magazine professionnel pour une invention, une semelle en coussin d’air développée par deux docteurs allemands. Il décide alors de les rencontrer et finit par se lier d’amitié avec les docteurs. De fil en aiguille, Bill acquiert la licence exclusive. Le premier modèle issu de cette union anglo-germanique est alors destiné à une utilisation professionnelle. En effet, Bill Griggs est au fait que les ouvriers d’usine anglais portent certes des boots de protection, mais trouvent ces dernières très inconfortables.

La chaussure voit sa forme, et notamment son bout, devenir plus arrondie. Aussi, la tige est faite à partir d’un cuir ultra résistant. La semelle est également repensée pour accueillir une double teinte et un rainurage sur son pourtour, ainsi qu’une empreinte très distinctive. Même sa surpiqûre devient jaune ! 

La toute première paire estampillée Dr Martens sort de l’usine de Cobbs Lane le 1er avril 1960. C’est d’ailleurs ce nom, 1460, que choisira Griggs pour la désigner. Les premières personnes à bénéficier de cette paire sont les ouvriers, les artisans, ainsi que les employés du métro londonien.

► A lire aussi : "Sara, Fanny, Ophélie et Laure passent le test de culture générale de Miss France"

Rendez-vous chaque samedi dès 14h sur VivaCité avec nos "Super Nanas" Ophélie Fontana, Sara De Paduwa, Fanny Jandrain et Laure Fornier. 

Réécoutez l'extrait ici !

Articles recommandés pour vous