Opération Red Kite en Afghanistan: le gouvernement décide de rapatrier le détachement militaire encore présent au Pakistan

L'aéroport de Melsbroek

© Belga

02 sept. 2021 à 16:03 - mise à jour 02 sept. 2021 à 17:30Temps de lecture1 min
Par Belga

Le gouvernement fédéral a décidé jeudi de mettre fin à la présence militaire belge à Islamabad, où un détachement avait été maintenu après l'évacuation de plus de 1.400 personnes de Kaboul après le retour au pouvoir des talibans.

"Ce jeudi 2 septembre 2021, le gouvernement a décidé que la présence de la Défense et de ses deux avions de transport dans la capitale pakistanaise Islamabad dans le cadre de l'opération Red Kite n'était plus nécessaire", indiquent les ministres des Affaires étrangères et de la Défense, Sophie Wilmès et Ludivine Dedonder, ainsi que le secrétaire d'État à l'Asile et à la Migration, Sammy Mahdi.

La Défense continuera à déployer son réseau d'officiers de liaison "pour suivre l'évolution de la situation en Afghanistan "et "maintenir les contacts avec nos partenaires tels que l'Allemagne, les États-Unis, la France et les Pays-Bas". 


►►► A lire aussi : L’arrivée des talibans en Afghanistan risque de se retourner contre le Pakistan


Selon Mmes Wilmès (MR) et Dedonder (PS) ainsi que M. Mahdi (CD&V), les officiers de liaison et les attachés de Défense, compte tenu de leur position et de leur lien direct avec les pays concernés, sont "les mieux placés" pour suivre leurs décisions, leurs actions et rendre compte de la situation au gouvernement.

La situation en Afghanistan a été discutée par les ministres européens de la Défense au cours de la réunion informelle qui se tenait à Brdo en Slovénie. Ce sujet sera discuté ce jeudi soir et vendredi par les ministres européens des Affaires étrangères lors des réunions à Brdo.

L'opération NEO ("non-combatant evacuation operation") Red Kite avait été lancée le 16 août dernier par le gouvernement, au lendemain de la prise de la capitale afghane par les talibans.

Sur le même sujet

Opération Red Kite en Afghanistan : un smiley dessiné sur la main comme signe de reconnaissance pour être évacué de Kaboul

Monde

Afghanistan : les talibans appellent les forces gouvernementales à les rejoindre et promettent de punir toute insurrection

Monde