Pollution

Opération de pompage en cours après une fuite de fioul au large de Gibraltar

© Belgaimage

02 sept. 2022 à 12:50Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Estelle De Houck

Près de la moitié du fioul transporté par un bateau cargo entré en collision avec un navire méthanier au large de Gibraltar en début de semaine a été pompé, ont indiqué les autorités de l'enclave britannique vendredi sur Twitter.

Près de 200 tonnes de fioul avaient été pompées vendredi matin. Le bateau cargo OS 35, long de 178 mètres, en transportait 492 tonnes lorsqu'il a heurté le méthanier, dédié au transport de gaz naturel liquéfié (GNL), lundi dernier.

Malgré les efforts pour colmater la fuite, une importante quantité de fioul s'est échappée du navire.

Conséquences néfastes pour l'environnement

Selon le média local GBC, des flaques de pétrole ont été rejetées sur les plages de Gibraltar, territoire britannique situé au sud de l'Espagne.

Des défenseurs de l'environnement ont mis en garde contre les conséquences désastreuses d'un nettoyage tardif de la fuite de pétrole. Les autorités ont précisé que l'opération pourrait prendre une semaine.

La collision avec le cargo méthanier est survenue alors que l'OS 35 effectuait des manoeuvres pour quitter la baie de Gibraltar. Bien que les causes de la collision ne soient pas encore connues, le ministre en chef de Gibraltar, Fabián Picardo, a déclaré à la chaîne de télévision espagnole RTVE que le capitaine avait défié les ordres du chef du port.

La police a indiqué qu'un des membres de l'équipage du cargo avait été arrêté, sans donner davantage de détails.

Sur le même sujet

Gibraltar : l’Espagne et l’Union européenne proposent à Londres de supprimer le poste-frontière

Monde

Collision entre deux cargos : le fioul atteint les côtes de Gibraltar

Environnement

Articles recommandés pour vous