RTBFPasser au contenu

Regions

Opération "click"à Namur : débuts timides mais impact positif sur le tri sélectif

Opération "click"à Namur : débuts timides mais impact positif sur le tri sélectif
22 nov. 2021 à 09:231 min
Par simbe

Débuts timides pour l'opération poubelles roses dans le centre-ville de Namur. Depuis le premier septembre 2021, Fost plus et la ville ont lancé la campagne "click". L'objectif : encourager les citoyens à utiliser davantage les poubelles publiques et même a ramasser les déchets qui jonchent le sol. Des commerçants partenaires offrent en retour  des ristournes dans leurs magasins. 300 déchets sont ainsi enregistrés chaque semaine, via une application pour smartphone. On est donc loin d'un effet de mode. La campagne offre tout de même un corollaire intéressant : le recyclage augmente. 

 

Click, mode d'emploi : avant de jeter un déchet dans une poubelle publique, qu'on l'ait ramassé au sol ou non, on en scanne le code barre avec son smartphone. C'est ça, le click. Une soixantaine de commerces sont partenaires, mais ils n'ont pas encore offert des tonnes de ristournes en retour. En effet, le total des "clicks" depuis début septembre s'élève à  3600 dans le périmètre concerné, soit le centre-ville de Namur, Jambes, la Corbeille et les halages. De tonnes - par contre - il en est question à un autre niveau. En temps normal, le contenu des poubelles tout venant file tout droit à l'incinérateur. Depuis le début de l'opération toutefois, ledit contenu est trié. Et ça, ce n'était pas le cas auparavant, et, cela fait une différence. L'échevine de la propreté Charlotte Deborsu, fait les comptes : 

De toutes ces tonnes de déchets que nous avons envoyé au centre de pré-tri, 25% était du PMC. Depuis le début de l'opération à Namur, 20 tonnes de PMC qui se trouvaient dans nos poubelles publiques ont ainsi été recyclés. Des déchets qui auraient fini à l'incinérateur sans la campagne click. 

Peut-être un incitant à une meilleure adhésion populaire à cette opération qui se veut ludique, et qui est limitée dans le temps. Après une phase test d'un an, Fost plus et la ville décideront si les poubelles resteront vêtues de ce rose si voyant pour une année supplémentaire. 

Articles recommandés pour vous