RTBFPasser au contenu

Only In America : Bad Passengers

Only In America : Bad Passengers
16 nov. 2021 à 07:453 min
Par Beverly Jo Scott

À l’approche des vacances les plus mouvementées de l’année, les experts en sécurité et les autorités américaines se préparent à un nombre record d’incidents dans les transports publics et les compagnies aériennes. Les syndicats d’hôtesses de l’air et de pilotes ont tiré la sonnette d’alarme quant au comportement indiscipliné des passagers, qui s’est intensifié pendant la pandémie de coronavirus. Les rapports font état de cris, d’insultes à l’égard des équipages et, dans de rares cas, d’agressions physiques.

Les chiffres montrent qu’environ 72% des problèmes survenus au cours des derniers mois concernaient le masque de transport fédéral. L’administration fédérale de l’aviation a reçu 4385 rapports de passagers indisciplinés cette année, dont près des trois quarts concernent des voyageurs qui ont refusé de se conformer à un mandat fédéral relatif aux masques à bord. La FAA a publié plus tôt cette année une politique de tolérance zéro pour ces incidents et a déclaré jeudi que le taux a chuté de 50% depuis lors. En octobre, le taux est reparti à la hausse.

 

getty images

La sécurité et le personnel de bord des compagnies aériennes sont à un point de rupture. En sous-effectif en raison des absences du Covid 19 ou des absences dues au refus du personnel d’être vacciné, les fermetures, les vols annulés et le mauvais service à la clientèle s’ajoutent actuellement à l’augmentation du nombre de passagers frustrés.

getty images

En juin, les syndicats et les compagnies aériennes Americains ont demandé au ministère de la justice de poursuivre les passagers qui deviennent violents sur les vols. Depuis le début de la pandémie, les compagnies aériennes ont banni des centaines de passagers pour comportement indiscipliné. Delta Air Lines souhaite que les transporteurs partagent ces listes. La compagnie aérienne basée à Atlanta a demandé "aux autres compagnies aériennes de partager leur liste d’interdictions de vol afin de mieux protéger les employés des compagnies aériennes dans l’ensemble du secteur “a écrit Kristen Manion Taylor, vice-présidente senior du service en vol de Delta, aux agents de bord mercredi.

"Une liste de clients interdits ne fonctionne pas aussi bien si ce client peut voler avec une autre compagnie aérienne".

getty images

Au début de l’année, la FAA a adopté une politique de tolérance zéro à l’égard des passagers indisciplinés et parfois violents à bord des avions. L’agence a proposé plus d’un million de dollars d’amendes contre des passagers indisciplinés cette année. Une amende de 45.000 dollars a été annoncée en août contre un passager accusé d’avoir jeté ses bagages sur un autre passager et, alors qu’il était allongé sur le sol de l’allée, d’avoir "attrapé une hôtesse de l’air par les chevilles et d’avoir mis sa tête sous sa jupe". Selon la FAA, un autre passager n’a pas voulu porter son masque facial et "a agi comme si sa main était une arme à feu et a fait un bruit de "pew, pew" comme s’il tirait sur un autre passager". Un autre incident, très grave, s’est produit lorsqu’un passager ivre a attaqué une hôtesse de l’air, lui a fracturé la mâchoire et lui a fait perdre deux dents. La femme a été hospitalisée, la compagnie aérienne a engagé une action en justice ainsi que la FAA. L’agresseur plaide non coupable malgré les preuves vidéo de l’agression.

Les compagnies aériennes American et Southwest, qui détiennent le plus grand nombre d’incidences avec les passagers, ont cessé de servir de l’alcool à bord aux classes économiques. La première classe et la classe affaires continuent à recevoir de l’alcool. Cela peut conduire à des personnes très mécontentes qui se sentent discriminées. Certains passagers boivent plus que d’habitude à l’aéroport avant d’embarquer et deviennent agressifs. Delta Airlines sert toujours de l’alcool dans toutes les cabines, mais en quantité plus limitée qu’auparavant. Elle a moins d’incidents liés à l’alcool, mais a toujours un taux élevé d’incidents liés aux masques.

Entertainment & Tourism Industries In New York City Struggle Under Pandemic Restrictions
Entertainment & Tourism Industries In New York City Struggle Under Pandemic Restrictions 2020 Noam Galai - Getty Images

Une fois de plus, la sécurité des Americains est politisée : masques, vaccins et armes à feu. Tout cela semble très effrayant, mais sur les millions de personnes qui prennent l’avion chaque année aux États-Unis, ces incidents restent relativement peu fréquents. Voler reste très “safe” et le niveau de sécurité dans les avions très élevé.

getty images

Only In America 

Bad Passengers

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous