RTBFPasser au contenu

Podcasts Sport

On connaît nos classiques - Focus sur le mercato : Van Baarle, De Lie, Merlier, etc. sur le départ en 2023

On connait nos Classiques

S3 Giro 2022 Episode 2

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Alors que le mercato cycliste démarre officiellement le 1er août, les rumeurs de transferts circulent déjà dans le peloton. Les coureurs belges sont évidemment désirés par toutes les équipes. Retour sur ces bruits de couloir avec nos experts cyclistes.

Pendant que le peloton participe au Tour d'Italie durant ce mois de mai, les équipes s'agitent déjà dans les bureaux pour préparer la saison prochaine. En manque de succès durant les classiques belges, Quick-Step Alpha Vinyl et son patron Patrick Lefevere s'activent pour renforcer la Wolfpack. Tandis que Jumbo-Visma est toujours à la recherche de la bonne affaire pour épauler Wout Van Aert dans les classiques flandriennes. Des informations qui circulent assez tôt comparé aux autres années explique notre journaliste cyclisme, Jérôme Helguers : "C'est étonnant d'avoir autant de rumeurs et d'informations sur les transferts à cette période de l'année. D'habitude, il y a beaucoup de négociations autour du Tour de France, donc plutôt en juillet. Important de préciser qu'en vélo, les rumeurs sont souvent confirmées."

Tim Merlier et Arnaud De Lie sont tous les deux courtisés par Patrick Lefevere.
Tim Merlier et Arnaud De Lie sont tous les deux courtisés par Patrick Lefevere. BELGA

Dans le podcast On connait nos Classiques, la place est à l'échange entre journalistes et consultants sur ces premiers scoops cyclistes. Un premier transfert quasiment acté - comme l'annonçait la DH la semaine dernière - est notamment celui de Dylan van Baarle chez Jumbo-Visma, explique Gérard Bulens : "Un néerlandais qui passe chez Jumbo-Visma, ce n'est pas très étonnant. Il va être en concurrence avec Wout Van Aert. Ils vont devoir s'entendre entre eux pour se partager les prix, les podiums et même les médailles d'or".

Un autre transfert pourrait être le sprinteur belge à succès, Tim Merlier. Absent du Giro après une blessure au coude, il a remporté une étape au Tour de France et une autre au Tour d'Italie. L'ex-champion de Belgique pourrait être une nouvelle figure de proue pour le Wolfpack de Patrick Lefevere ou devenir le leader des sprints chez Jumbo-Visma selon Laurent Bruwier. Une information partagée par Gérard Beulens : "Patrick a besoin de redorer son blason avec un sprinteur belge. Si ce n'est pas lui, Arnaud de Lie, certes encore sous contrat, est suivi de très près. Il est amoureux de son style." Rien d'étonnant lorsqu'on sait que le jeune belge est comparé à Tom Boonen, ancien chouchou du directeur belge.

Un coureur qui n'est pas encore fixé sur son sort, c'est Dylan Teuns. Vainqueur de la Flèche wallonne cette année, il a remporté également deux belles étapes au Tour de France. Un coureur qui sait comment remporter une course et qui pourrait convenir à plusieurs équipes. "Tout le monde veut faire cette bonne affaire. Pour des équipes comme Intermarché-Wanty-Gobert ou Lotto-Soudal, si ils veulent avoir un coureur capable de gagner, Dylan Teuns est un bon coup" affirme Jérôme Helguers"Il pourrait également rendre service dans l'équipe de Patrick Lefèvre pour les courses flandriennes." ajoute Laurent Bruwier

Retour aux amours de jeunesse ?

Les départs concernent également les équipes en difficulté avec les points UCI. Une équipe comme Lotto-Soudal pourrait vivre une petite révolution l'année prochaine selon Het Laatse Nieuws. Une saison qui aura lieu soit en World Tour soit en continentale.

Tim Wellens, en fin de contrat, souhaite partir pour se donner une nouvelle vie ailleurs. Également arrivés au bout de leur contrat, que deviendront Thomas De Gendt, récent vainqueur d'étape sur le Giro, Harm Vanhouck et Sylvain Moniquet ? Les trois coureurs belges pourraient rendre de précieux services à plusieurs équipes World Tour. Enfin, toujours selon Het Laatste Nieuws, certains coureurs pourraient être libérés de leur contrats si l'équipe venait à descendre en continentale. 

Ailleurs dans le monde, Richard Carapaz, médaillé olympique, a reçu des propositions de son ancienne équipe Movistar selon La Gazzetta dello Sport. Il pourrait également être tenté de prolonger chez Ineos Grenadiers. Un autre leader de l'ancienne équipe Sky, Adam Yates, serait intéressé de rejoindre son frère Simon Yates chez BikeExchange-Jayco, toujours selon La Gazzetta dello Sport. Un contrat pourrait être négocié après le Tour de France.

Que les amateurs de cyclisme ou de Pro Cycling Manager restent aux aguets, il y aura du mouvement dans le peloton la saison prochaine.

Articles recommandés pour vous